Manifestation interdite à Gonesse : garde à vue levée pour Hadama Traoré

  • A
  • A
L'attaque à la préfecture de police a fait quatre morts. L'assaillant, Mickaël Harpon, a été tué.
L'attaque à la préfecture de police a fait quatre morts. L'assaillant, Mickaël Harpon, a été tué. © Martin BUREAU / AFP
Partagez sur :
Hadama Traoré avait appelé à manifester jeudi afin de dénoncer le traitement médiatique de l'attaque à la préfecture de police.

La garde à vue de Hadama Traoré, interpellé mercredi soir après avoir appelé sur Facebook à manifester devant la mairie de Gonesse pour "rétablir la vérité sur Mickaël Harpon", l'assaillant de la préfecture de police, a été levée vers 17 heures jeudi après-midi, a indiqué à Europe 1 le parquet de Bobigny, qui précise que l’enquête se poursuit, "notamment pour exploitation des données numériques".

L'enquête élargie à apologie du terrorisme

L’enquête préliminaire ouverte initialement pour "menaces et actes d’intimidation sur une personne exerçant une fonction publique, menaces de crimes contre les personnes et outrage", a été élargie à apologie du terrorisme. 

Europe 1
Par Alain Acco