Lycéens interpellés à Mantes-la-Jolie en décembre : l'IGPN commence les auditions

  • A
  • A
La vidéo montrant les lycéens à genoux avait suscité une large vague d'indignation.
La vidéo montrant les lycéens à genoux avait suscité une large vague d'indignation. © Capture d'écran Twitter @Obs_Violences
Partagez sur :
À partir de lundi, l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) va auditionner une quinzaine des 152 lycéens interpellés à Mantes-la-Jolie en décembre dernier en marge d'une manifestation contre Parcoursup et la réforme du bac.

Cinq mois après l'interpellation de plus de 150 lycéens en marge d'une manifestation à Mantes-la-Jolie, dans les Yvelines, en décembre dernier, les premiers élèves sont auditionnés par l'Inspection générale de la police nationale (IGPN), rapporte lundi France Bleu Paris

Des lycéens interpellés et mis à genoux

Les images avaient fait le tour des réseaux sociaux. Quelque 152 lycéens avaient été parqués par les forces de l'ordre, à genoux, mains dans le dos le 6 décembre dernier. Les faits s'étaient déroulés en plein mouvement de contestation de la réforme du bac et de la plateforme d'orientation Parcoursup. Au quatrième jour de mobilisation, une manifestation avait dégénéré à Mantes-la-Jolie. Selon des témoins, les forces de l’ordre ont notamment été victimes de jets de cailloux, certains évoquant même des cocktails Molotov. Après d'intenses affrontements, les policiers avaient procédé à 151 interpellations.

Plusieurs plaintes déposées

Les conditions de ces interpellations avaient été largement dénoncées et une enquête de l'IGPN a été ouverte après qu'une plainte pour violences policières avait été déposée à Versailles par le syndicat lycéen UNL. Une quarantaine de familles et l'association SOS Racisme ont également déposé plainte. À partir de lundi, et pour plusieurs semaines, les enquêteurs de l'IGPN vont auditionner une quinzaine de lycéens, précise France Bleu.