Lieux de culture et de loisirs : le pass sanitaire entre en piste

  • A
  • A
© Sameer Al-DOUMY / AFP
Partagez sur :
Le controversé pass sanitaire entre en vigueur mercredi en France. Il faudra donc attester d’une preuve de vaccination ou d’un test négatif pour se rendre dans des lieux de culture, au restaurant ou dans les salles de sport. Une fois cet écueil franchi, il sera théoriquement possible de tomber le masque.

Si vous avez prévu de vous divertir ou d'aller faire du sport en intérieur mercredi ou les jours suivants, il vous faudra présenter votre pass sanitaire, au cœur des débats depuis son annonce par Emmanuel Macron le 12 juillet dernier. Concrètement, ce QR Code, papier ou dématérialisé, doit être présenté pour pénétrer dans tous les lieux de culture et de loisirs qui accueillent plus de 50 personnes, autrement dit les musées, les cinémas, ou dans les salles de sport. Même chose au théâtre ou encore dans les festivals comme celui d'Avignon qui a lieu en ce moment et jusqu'au 31 juillet.

 

La mise en place de ce pass sanitaire a été décidé face à la reprise épidémique, avec un nombre de cas qui explose en raison de la progression du variant Delta. Avec 18.000 contaminations en 24 heures, "nous avons une augmentation de la circulation du virus de l'ordre de 150% sur une semaine : nous n'avons jamais connu cela", a alerté mardi le ministre de la Santé, Olivier Véran. L'impact à prévoir sur le système hospitalier est encore "incertain", a reconnu le ministre, d'autant que la flambée des contaminations touche pour l'instant surtout les jeunes. Mais "nous avons déjà une augmentation depuis 10 jour consécutifs du nombre d'admissions à l'hôpital" pour Covid, a-t-il mis en garde.

De lieux où on pourra tomber le masque... en théorie

La bonne nouvelle, toutefois, est que dans les lieux soumis au pass sanitaire, l'obligation de porter le masque n'existe plus, du moins en théorie. Car les préfets ont la liberté d'en décider autrement et demander aux usagers de garder le masque même s'ils ont présenté leur pass sanitaire. Cela dépendra en fait de la situation épidémique dans le département concerné, mais aussi de la capacité du lieu qui accueille le public à contrôler de manière efficace le pass sanitaire de chacun.

L'exploitant ou l'organisateur d'un évènement a également la possibilité d'exiger le port du masque. En revanche, les salariés qui travaillent dans les endroits soumis au pass sanitaire devront quant à eux, garder le masque pour l'instant.

Ce pass sanitaire devrait être élargi début août aux cafés, restaurants et trains. En revanche, sa mise en place pour les 12-17 ans pourrait être repoussée à la fin septembre, comme les députés l’ont proposé mardi en commission.

Europe 1
Par Maud Descamps, édité par Rémi Duchemin, avec AFP