ENQUETE - Les Français de plus en plus fans de concert

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Il n’y a jamais eu autant de monde dans les salles de concerts ! C’est ce que révèle une étude du Prodiss, le syndicat national du spectacle musical et de variété. 41% des Français déclarent aller au moins une fois par an à un concert. C’est 11% de plus qu’il y a cinq ans.
REPORTAGE

C'est un véritable engouement. Les salles de concerts ne désemplissent pas, bien au contraire. Une étude du Prodiss, le syndicat national du spectacle musical et de variété, révèle que 41% des Français vont au moins une fois par an à un concert. C’est 11% de plus qu’il y a cinq ans. A cela, plusieurs raisons.

Des salles de concerts plus nombreuses

Déjà, il y a de plus en plus de salles de concerts en France. Par exemple, l'an dernier, 66 nouvelles salles ont ouvertes. Il y en a aujourd’hui presque 2.000 dans toute la France, soit presque autant que de festivals. Evidemment, plus il y a d’offres, plus les Français y vont. Et ils n’hésitent plus à y mettre les moyens. Prenez les places pour Céline Dion à la U Arena : elles se sont vendus en une heure et demi. Idem pour U2, malgré des prix oscillant entre 80 et 200 euros par place. Cela n’a pas arrêté ces spectateurs croisés au concert des jeunes rappeurs toulousains BigFlo et Oli samedi dernier : "On a voulu avec notre fils lui montrer certains artistes qu’on a beaucoup aimés étant plus jeunes", expliquent-ils. "On est allés voir U2 et Depeche Mode. Les prix sont assez chers, surtout pour les gros concerts. Mais après, c’est plus facile que le théâtre. Ce sont toujours des moments agréables."

Mais les gros concerts ne sont pas les seuls à afficher complet. Le ministère de la Culture a aussi aidé à la création de ce qu’on appelle les "Smacs", des scènes de musiques actuelles. Il y en a déjà une centaine en France, comme le Chabada à Angers, le Cargo à Caen ou l’Aéronef à Lille. A elles seules, elles accueillent 6.000 concerts par an et deux millions de spectateurs. 

Plus de concerts

Les artistes font aussi plus de concerts aujourd’hui qu’il y a quelques années, à cause de la crise du disque. Depuis qu’ils ne vendent plus de CD, à cause du streaming notamment, les artistes doivent gagner leur vie autrement. "En un an, si tu veux avoir ton intermittence il faut en faire 43", précise Voyou, un artiste de pop qui a notamment collaboré avec Vincent Delerm et Yelle. "Depuis que j’ai commencé le projet, j’ai dû faire 150 concerts, là où normalement il y a dix ans, sur le développement d’un artiste, tu en aurais fait plutôt trente."

Autre exemple criant, celui de la chanteuse Jeanne Added, qui a donné 150 concerts depuis janvier. Dans un rythme tout aussi dense, Angèle, entre mai et août, était en concert presque un jour sur deux. Mais le risque, c'est d'épuiser les artistes. Comme Stomae, qui avait décidé de tout arrêter après une tournée marathon qui l'avait exténué. 

Europe 1
Par Angèle Chatelier, édité par Cédric Chasseur