Retraites : le futur système "est plus protecteur, je veux en bénéficier", affirme Olivier Véran (LREM)

, modifié à
  • A
  • A
1:00
Partagez sur :
Quelques heures après les annonces d’Édouard Philippe, le député LREM Olivier Véran a défendu sur Europe 1 la réforme des retraites, et a notamment affirmé que le nouveau système est "plus protecteur, plus juste, plus efficace, et plus compréhensible". 
INTERVIEW

"Je veux bénéficier de ce nouveau système, il est plus protecteur". Invité du "Grand journal du soir" d'Europe 1 mercredi, le député LREM de l'Isère, Olivier Véran, a affirmé que le futur système des retraites à points dévoilés par Édouard Philippe est "plus juste, plus efficace et plus compréhensible". Alors que les annonces du Premier ministre n'ont pas calmé la grogne, allant même jusqu'à déclencher la colère de la plupart des organisations syndicales, le rapporteur de la Commission des Affaires sociales de l’Assemblée assure que "la main (de la majorité) reste tendue [aux syndicats]".

"On ne va pas revenir sur cette réforme dans les décennies à venir"

"L'âge légal reste à 62 ans, mais si on ne veut plus de décotes, il passera progressivement à 64 ans. Si les partenaires sociaux ont une alternative, elle sera regardée avec le plus grand sérieux" par les députés de la majorité, assure Olivier Véran

Concernant l'autre point de tension de cette réforme, la valeur du point de retraite, le député affirme que "c'est ceinture, bretelles, et plus encore". "La ceinture, c'est la règle d'or qui écrira dans le marbre de la loi que la valeur du point ne peut pas baisser. Les bretelles, c'est l'association des organisations syndicales chaque année pour vérifier que cela est respecté. Et 'plus encore', c'est qu'on ne va pas revenir sur cette réforme dans les décennies à venir. On ne va pas remuer le couteau dans la plaie au Parlement, sinon chaque année on aura des mouvements sociaux", indique-t-il. Avant de conclure : "Le Premier ministre a été très clair, et moi j'ai été rassuré".

Europe 1
Par Ugo Pascolo