La quasi-totalité des marins du Charles de Gaulle déclarés guéris et sortis de confinement

  • A
  • A
La quasi-totalité des marins du Charles de Gaulle est sortie de confinement (photo d'archives).
La quasi-totalité des marins du Charles de Gaulle est sortie de confinement (photo d'archives). © Fred TANNEAU / AFP
Partagez sur :
"Il ne reste plus que deux marins à l'hôpital", dont "un officier marinier en réanimation" et un deuxième marin sous surveillance, selon le capitaine de vaisseau Eric Lavault. 18 autres marins sont encore en confinement à Toulon, en enceinte militaire. 

La quasi-totalité des marins du porte-avions Charles de Gaulle, testés positifs au Covid-19 à bord ou à leur retour à terre, ont été déclarés guéris et sont sortis de l'hôpital ou de leur confinement en enceinte militaire, a indiqué lundi soir le porte-parole de la Marine.

 

"Il ne reste plus que deux marins à l'hôpital", dont "un officier marinier en réanimation" et un deuxième marin sous surveillance, selon le capitaine de vaisseau Eric Lavault. 18 autres marins sont encore en confinement à Toulon, en enceinte militaire. Ainsi, "98% des cas positifs du groupe aéronaval sont guéris", a souligné le porte-parole. Sur un nombre total de 2.400 membres d'équipage du groupe aéronaval (le porte-avions et son escorte, ndr), 1.081 marins avaient été testés positifs.

Deux enquêtes en cours

Désormais, "certains sont en confinement classique chez eux", comme le reste des Français, et "d'autres sont sortis il y a moins de sept jours et sont sous masque chez eux" par mesure de précaution, a-t-il détaillé. D'après l'état-major, le virus s'est probablement invité à bord lors d'une escale du porte-avion à Brest mi-mars.

Deux enquêtes, l'une épidémiologique et l'autre de commandement, doivent faire la lumière sur les causes et la gestion de cette contamination massive qui a contraint le Charles de Gaulle à anticiper son retour de mission d'une dizaine de jours, mi-avril.