INFORMATION EUROPE 1 - Tariq Ramadan réorganise sa défense et change d'avocats

, modifié à
  • A
  • A
Tariq Ramadan a décidé de changer d'avocats pour le défendre (photo d'archives).
Tariq Ramadan a décidé de changer d'avocats pour le défendre (photo d'archives). © Martin BUREAU / AFP
Partagez sur :
Poursuivi pour quatre accusations de viols, l'islamologue a décidé de réorganiser sa défense, jusqu'alors assurée par Me Emmanuel Marsigny. Il sera désormais défendu par Nabila Asmane, spécialisée notamment dans les discriminations, et Ouadie Elhamamouchi, avocat du Collectif contre l'islamophobie en France.
INFO EUROPE 1

Trois mois après sa mise en examen pour deux nouvelles accusations de viols, Tariq Ramadan réorganise sa défense. Selon les informations recueillies par Europe 1, l'islamologue, jusque-là défendu par l'avocat Emmanuel Marsigny, change de conseil et sera dorénavant représenté par Me Nabila Asmane, spécialisée notamment dans les discriminations, et Me Ouadie Elhamamouchi, avocat du Collectif contre l'islamophobie en France (CCIF). 

Poursuivi pour deux viols depuis 2018, Tariq Ramadan a d'abord nié en bloc puis plaidé des "relations consenties". Libéré le 16 novembre 2018, après presque 10 mois de détention provisoire, l'islamologue a remis ses passeports suisse et britannique et est interdit de quitter la France. En mars dernier, il a été mis en examen pour deux nouveaux viols présumés, des faits dénoncés par des femmes dans un premier temps entendues comme témoins. 

Tariq Ramadan est par ailleurs renvoyé devant le tribunal correctionnel pour avoir révélé l'identité d'une des premières plaignantes du dossier dans son livre Devoir de vérité, paru en septembre 2019. Il est également poursuivi en diffamation par Henda Ayari, première femme à avoir déposé plainte contre lui. 

Europe 1
Par Chloé Triomphe