INFO EUROPE 1 - Le convoyeur qui a dérobé 3 millions d'euros entendu par un juge

, modifié à
  • A
  • A
L’avocat du suspect assure que son client est au moins prêt à expliquer les raisons de son geste. (Image d'illustration)
L’avocat du suspect assure que son client est au moins prêt à expliquer les raisons de son geste. (Image d'illustration) © Pixabay - creative commons
Partagez sur :
Arrêté en février après avoir dérobé plus de trois millions d'euros, à Aubervilliers, ce convoyeur de fonds n'a toujours pas avoué à la justice où il a caché une partie de la somme, jamais retrouvée à ce jour.
INFO EUROPE 1

Pour la première fois depuis son arrestation en février dernier, le convoyeur de fonds qui avait dérobé plus de trois millions d'euros à son employeur, la société Loomis, le 11 février 2019 à Aubervilliers, sera entendu mardi par un juge d'instruction. Le jeune homme avait été arrêté 24 heures après les faits, mais a tout de même eu le temps de dissimuler une partie conséquente de la somme : 1,9 million d'euros, à ce jour jamais retrouvés. S'il avait avoué en garde à vue être l'auteur de ce vol, il n'a rien déclaré de plus, exerçant son droit au silence.

D'après maître Pascal Garbarini, l’avocat du suspect, ce dernier est décidé à s’expliquer au moins sur les raisons de son geste, que son entourage semblait totalement ignorer. Tout juste a a-t-il prévenu sa mère pendant sa courte cavale qu’il allait lui donner une valise qu’elle devrait ramener en Corse, dont elle est originaire.

Fan d’Alain Delon et de Jean-Paul Belmondo

Le jeune homme ne présente pas un profil de délinquant chevronné. Dans sa jeunesse, il a voulu tour à tour intégrer l’armée de terre, puis les douanes avant de travailler brièvement comme paysagiste. Après plusieurs années au chômage, passer son permis poids lourd lui a permis d’entrer comme chauffeur au sein de la société de convoyeur de fonds Loomis en 2014 pour 1.800 euros par mois.

Celui qui avait annoncé à sa mère qu’il ferait un jour de grandes choses passe désormais ses journées à lire en prison. Fan d’Alain Delon et de Jean-Paul Belmondo, il rêve d’écrire sa biographie et de réaliser un film sur son parcours. Mais la justice aimerait surtout compléter ce scénario par la résolution d’une enquête qui garde encore beaucoup de questions en suspens.

Europe 1
Par Chloé Triomphe, édité par Romain David