INFORMATION EUROPE 1 - Salah Abdeslam refuse une nouvelle fois de s'exprimer devant le juge d'instruction

, modifié à
  • A
  • A
Salah Abdeslam est le dernier survivant des commandos djihadistes du 13 novembre.
Salah Abdeslam est le dernier survivant des commandos djihadistes du 13 novembre. © AFP
Partagez sur :
Le dernier survivant des commandos djihadistes du 13 novembre 2015, entendu vendredi matin par le juge d’instruction, s’est muré dans le silence.

Salah Abdeslam, le dernier survivant des commandos djihadistes du 13 novembre 2015, entendu vendredi matin par le juge d’instruction, s’est une nouvelle fois muré dans le silence, selon les informations d’Europe 1. L’audition a été rapidement écourtée devant le mutisme de l'intéressé. 

Salah Abdeslam ne s'est exprimé qu'à trois reprises devant le magistrat. Ce face à face entre Salah Abdeslam et le juge d’instruction est le dernier, Christophe Tessier s’apprêtant à quitter le pôle antiterroriste pour prendre la présidence de la chambre de l’instruction de Nîmes. Durant les différentes confrontations, le juge d'instruction a parfois posé jusqu'à 200 questions sans obtenir la moindre réponse.

Depuis son arrestation, le 18 mars 2016 en Belgique, Salah Abdeslam ne s’est exprimé face au magistrat qu’à trois reprises : pour indiquer qu’il souhaitait assister à son procès en Belgique; pour partiellement dédouaner l’un de ses coaccusés et pour faire une déclaration spontanée au juge "à connotation religieuse et politique", comme le relate France Inter.

Europe 1
Par Pierre Decossette, avec Dylan Gamba