Incendie meurtrier après une explosion à Lyon : ce que l'on sait

, modifié à
  • A
  • A
Un incendie a tué une femme et un enfant samedi soir à Lyon, après une explosion dans une boulangerie. © ALEX MARTIN / AFP
Partagez sur :

Selon les premiers éléments de l'enquête, les deux victimes de l'incendie survenu samedi soir à Lyon à la suite d'une explosion seraient la femme et l'enfant de l'un des quatre blessés, qui a sauté par la fenêtre pour alerter les secours.

Le drame fait écho à la catastrophe de la rue de Trévise, à Paris, le 12 janvier dernier. Une femme et son enfant sont décédés samedi soir à Lyon, dans un incendie. Quatre personnes sont blessées. Le feu s'est déclaré après une explosion dans une boulangerie, au rez-de-chaussée d'un immeuble de deux étages où se trouvent aussi des habitations.

La piste criminelle privilégiée

La piste criminelle était privilégiée dimanche, au lendemain du drame, a annoncé le parquet. "Les premières investigations diligentées sous la direction du parquet de Lyon à la suite de l'explosion survenue dans une boulangerie du 8ème arrondissement (de Lyon) conduisent à privilégier la piste criminelle et l'hypothèse d'un acte volontaire", a indiqué le procureur de Lyon Nicolas Jacquet dans un communiqué.

Que s'est-il passé ?

D'après une source proche de l'enquête, les deux victimes pourraient être la femme et l'enfant de l'un des quatre blessés. Des témoins présents sur place racontent que l'homme aurait sauté du deuxième étage, et immédiatement alerté sur le fait que son enfant et sa femme enceinte se trouvaient dans le bâtiment. Les trois autres personnes légèrement blessées sont des passants qui étaient dans la rue au moment de l'explosion. L'alerte avait été donnée peu après 20h30, et l'incendie était donné comme "maîtrisé" après 21h30, selon la préfecture. 

"On a vu des flammes dépasser du toit"

Yohan, un témoin, habite route de Vienne, dans le 8ème arrondissement de Lyon, à quelques mètres des lieux du drame. "On a eu d'abord une explosion. Et puis, on a vu tout de suite des flammes arriver, des grandes flammes bleues", a-t-il raconté à Europe 1. "Après, ça s'est propagé jusqu'au toit, et au bout d'un moment, on a vu des flammes dépasser du toit. C'était tout récent, cette boulangerie. On les connaissait juste de vue, ils venaient juste d'arriver, ils étaient à peine là depuis quelques mois" a-t-il poursuivi.

Le maire de la ville, Gérard Collomb, a fait part dans un tweet de sa "grande tristesse" à la suite du drame. "Les habitants recueillis dans un gymnase ont pu réintégrer leur logement" dimanche, a-t-il précisé. 

Le 12 janvier dernier à Paris, une explosion survenue rue de Trévise avait fait quatre morts dont deux pompiers âgés de 27 et 28 ans qui intervenaient dans une boulangerie alors que des riverains avaient signalé une forte odeur de gaz.