Incendie à Notre-Dame de Paris : Anne Hidalgo propose "une conférence internationale des donateurs"

, modifié à
  • A
  • A
Anne Hidalgo propose "une conférence internationale des donateurs" au lendemain de l'incendie.
Anne Hidalgo propose "une conférence internationale des donateurs" au lendemain de l'incendie. © Bertrand GUAY / AFP
Partagez sur :
La maire de Paris, Anne Hidalgo, propose "une conférence internationale des donateurs" au lendemain de l'incendie qui a ravagé une partie de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

La maire de Paris Anne Hidalgo a proposé mardi de tenir dans la capitale "une conférence internationale des donateurs" en vue de la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame, ravagée par un gigantesque incendie la veille.

"Je proposerai qu'on puisse tenir une conférence internationale des donateurs", a-t-elle déclaré sur France Inter, se disant "évidemment prête à l'accueillir à l'Hôtel de Ville". "L'idée, c'est qu'on puisse peut-être avoir cette conférence des donateurs, d'avoir l'expertise sur ce qui est nécessaire de faire pour sa reconstruction, et de pouvoir lever les fonds", a-t-elle ajouté.

>> Suivez en direct sur Europe 1 l'évolution de la situation au lendemain de l'incendie

Elle a précisé que "le fonds de dotation créé en 2014 pour le patrimoine à Paris sera bien sûr mobilisé pour lever [des fonds] auprès des mécènes avec lesquels [la ville] travaill[e] habituellement, et la ville va mettre une partie de sa contribution à l'oeuvre de restauration".

Vers une réduction d'impôts en cas de don ?

Interrogée par ailleurs sur la possibilité d'exempter de quasiment tout impôt les dons qui seront faits pour reconstruire Notre-Dame, elle a dit "pense(r) qu'il faut aller vers ça". L'ancien ministre de la Culture Jean-Jacques Aillagon a réclamé sur Twitter lundi "que l'État décrète vite Notre Dame 'Trésor national' de façon à ce que les dons faits pour sa reconstruction bénéficient de la réduction d'impôt de 90% prévues par la la loi sur le mécénat dite loi Aillagon".

Sur France Inter mardi, l'actuel ministre Franck Riester a souligné que ce dispositif, qui permet "une réduction d'impôts de 60% pour les entreprises et un peu plus de 66% pour les particuliers", était "réservé aux œuvres qui risquent de sortir du territoire". "Nous allons voir avec le gouvernement quel dispositif spécifique nous mettons en oeuvre mais bien évidemment l'État sera là auprès de tous nos compatriotes pour reconstruire" et il "assumera ses responsabilités", a-t-il assuré.

Déjà plus de 300 millions d'euros de dons

Les dons ont aussitôt afflué pour assurer sa reconstruction, en particulier 200 millions d'euros annoncés par LVMH et la famille Arnault, 100 millions par la famille Pinault et 10 millions par Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France.