Grève - Transports, musées, spectacles : le mode d'emploi du week-end

  • A
  • A
Fermée jeudi, la Tour Eiffel sera bien ouverte ce week-end (photo d'illustration).
Fermée jeudi, la Tour Eiffel sera bien ouverte ce week-end (photo d'illustration). © Philippe LOPEZ / AFP
Partagez sur :
Le trafic à la SNCF et à la RATP sera encore très perturbé ce week-end, en raison de la grève contre la réforme des retraites. Certains lieux culturels seront aussi impactés, notamment à Paris. 
EUROPE 1 VOUS ACCOMPAGNE

La grève contre la réforme des retraites va perturber plusieurs secteurs ce week-end. Le trafic à la SNCF sera très perturbé samedi et dimanche, tout comme les transports publics à Paris et en Île-de-France. Europe 1 vous accompagne et fait le point sur les perturbations prévues, ainsi que les alternatives existantes. 

A la SNCF : de nombreux TER et 5 TGV sur 6 annulés

Le trafic ferroviaire restera "très perturbé" samedi et dimanche, avec 5 TGV sur 6 et de nombreux TER annulés. Dans le détail, seul un TGV sur six en moyenne roulera ce week-end. La SNCF prévoit pour samedi un train sur six pour les axes Est, Nord, Sud-Est et pour les Ouigo, un train sur cinq pour l'axe Atlantique et deux allers-retours province-province.

Dimanche, il n'y aura qu'un train sur dix sur l'axe Est, un sur six sur les axes Atlantique et Sud-Est, pour les Ouigo et les liaisons intersecteurs, et un train sur cinq pour l'axe Nord. Sur les lignes TER, seule une circulation sur dix en moyenne samedi - contre trois sur dix vendredi - et deux sur dix en moyenne dimanche seront assurées, essentiellement par bus, avec des différences selon les régions. En Occitanie, il n'y aura quasiment aucune circulation au cours du week-end.

Les billets de train des voyageurs impactés seront remboursés à 100%, même s'ils sont non échangeables, d'après le site de la SNCF. Les "cars Macron" circulent eux et peuvent faire office de remplacement sur certains trajets.

Les transports publics très perturbés en région parisienne

Les transports publics seront également très impactés en région parisienne. La SNCF fera circuler 15% des Transilien (RER SNCF et trains de banlieue) en moyenne, comme vendredi. Ainsi, le RER A comptera samedi et dimanche trois trains par heure entre 12 heures et 18 heures sur la branche allant à Cergy, et le RER B (portion nord) proposera un train sur trois mais cessera de fonctionner après 22 heures. 

Du côté de la RATP, 9 lignes de métro seront totalement fermées tout le week-end. Le trafic sera "normal" sur les lignes automatiques 1 et 14 ainsi que sur Orlyval samedi et dimanche. 

>> Pour retrouver tous les détails des perturbations sur le site de la RATP : cliquez ici

Les différentes plateformes de locations de vélos et trottinettes parisiennes offrent donc une alternative pour les Parisiens qui souhaitent se déplacer. Nous vous en proposions une liste dans cet article au premier jour de la grève.  

Sur la route : attention aux bouchons en Île-de-France

Une autre solution consiste à prendre sa voiture, ou à en louer une... Mais de gros bouchons ont saturé vendredi les routes de Paris et de l’Île-de-France. En soirée, 600 km d'embouteillages avaient été constatés, soit le double de la moyenne habituelle. La situation pourrait donc être similaire ce week-end. Pour connaître les prévisions de trafic, vous pouvez utiliser Waze ou Google Maps, ou encore des sites internet comme infotrafic.comviamichelin.fr, ou encore sytadin.fr.

Pas d’annulations de vols à prévoir

Bonne nouvelle du côté du ciel. Le trafic aérien avait été fortement perturbé jeudi et vendredi, mais cela ne devrait pas être le cas pour ce week-end. La Direction générale de l'aviation civile (DGAC) n’a pas demandé aux compagnies aériennes de réduire leur programme de vols sur le territoire français samedi, contrairement aux jours précédents. "Air France prévoit d'assurer la totalité de son programme de vols samedi", a déclaré un porte-parole de la compagnie aérienne. 

Pour vos sorties : des musées impactés à Paris, crainte pour la fête des Lumières à Lyon

Plusieurs lieux cultures ont été touchés jeudi et vendredi par la grève contre la réforme des retraites. Ce week-end, l’incertitude plane sur le maintien des représentations à l’Opéra Bastille et à l’Opéra Garnier à Paris (elles ont été annulées jeudi et vendredi). Le musée du Louvre sera ouvert samedi, mais plusieurs salles pourraient rester fermées au public, comme les jours précédents. La Tour Eiffel devrait également être accessible - elle a rouvert vendredi après une journée de fermeture au premier jour de la grève. 

A Lyon, la fête des Lumières devrait réunir moins de monde qu’à l’accoutumée. En raison de la grève, de nombreux touristes ont en effet annulé leurs réservations, selon notre correspondant sur place.