Grève : quelles sont les prévisions de trafic pour lundi ?

, modifié à
  • A
  • A
Le trafic sera encore très perturbé lundi.
Le trafic sera encore très perturbé lundi. © PHILIPPE LOPEZ / AFP
Partagez sur :
Le trafic sera à nouveau fortement perturbé lundi, en raison de la grève contre la réforme des retraites. 10 lignes de métro seront fermées à Paris, et la SNCF prévoit seulement 1 TGV sur 5. 
EUROPE 1 VOUS ACCOMPAGNE

Lundi, pour la cinquième journée consécutive, les conditions de circulation dans les différents modes de transports publics s'annoncent très compliquées, en raison du mouvement de grève contre le projet de réforme des retraites. Alors qu'Édouard Philippe doit présenter mercredi le projet du gouvernement, après une deuxième grande journée de grèves et de manifestations prévue mardi, Europe 1 fait le point sur les prévisions de trafic pour le premier jour de cette semaine décisive. 

10 lignes de métro fermées 

Le trafic restera "extrêmement perturbé", annonce la direction de la RATP. Sur les lignes 1 et 14, le trafic sera normal, avec toutefois un risque de saturation, tout comme sur les lignes Orlyval et Orly Bus. Les lignes 4, 7, 8 et 9 seront ouvertes de 6 à 9h30, puis de 16h30 à 19h30. Sur les lignes 4 et 7, seulement 1 métro sur 3 circulera, et plusieurs stations seront fermées. Les prévisions sont également de 1 train sur 3 sur la ligne 9 entre Créteil Pointe du Lac et Reuilly-Diderot. Concernant la ligne 9, la RATP annonce 1 train sur 2 entre Nation et Mairie de Montreuil et 1 train sur 4 entre Pont de Sèvres et Franklin Roosevelt. 

Le trafic sera en revanche totalement interrompu sur les autres lignes. Pour les bus, plus de 50% du trafic sera assuré, indique la RATP, qui prévoit également 2 Roissybus sur 3. 

1 RER A sur 2 

Les RER A et B circuleront au compte-gouttes et seulement pendant les heures de pointe. Pendant ces périodes, le RER A sera "fortement perturbé", avec un train sur deux en circulation, tandis que le RER B sera "très fortement perturbé" (un sur trois en fonctionnement).

Le trafic des tramways perturbé

Le trafic des tramways sera perturbé avec des variations selon les lignes. Les lignes 2, 3b et 6 circuleront toute la journée avec 2 tramways sur 3, tandis que 3 tramways sur 4 sont prévus sur la ligne 8, ainsi qu'1 tramway sur 2 pour la ligne 7. 

La ligne 3a sera ouverte de 5h30 à 12 heures, puis de 14h30 à 22 heures, avec 1 tramway sur 2. Mêmes prévisions de circulation pour la ligne 1, qui sera ouverte de 5h30 à 9h30 puis de 15h30 à 19h30. Enfin, la ligne 5 sera ouverte de 6 heures à 9h30, et de 16h30 à 20 heures. Sur cette ligne, 1 tramway sur 2 sera en circulation. 

La SNCF annonce 1 TGV et 1 Transilien sur 5

Du côté de la SNCF, le trafic sera en légère amélioration mais encore "très perturbé" avec seulement un TGV et un Transilien (RER SNCF et trains de la banlieue parisienne) sur cinq en circulation, a annoncé dimanche la direction dans un communiqué. Pour les TGV, l'entreprise ferroviaire prévoit un train sur six en circulation sur l'axe Est et pour les Ouigo, un train sur cinq sur l'axe Sud-Est, un train sur quatre sur les axes Atlantique et Nord. Il y aura un TGV intersecteurs (province-province) sur sept.

Sur le réseau des TER, il y aura trois liaisons sur dix, "essentiellement assurées par bus", précise la direction. Le groupe prévoit un train Intercités sur cinq "en moyenne", tandis que le trafic international sera "très perturbé". La SNCF n'attend "pas d'amélioration mardi", compte tenu de la journée de mobilisation contre la réforme des retraites, a précisé lors d'un point-presse Agnès Ogier, porte-parole du groupe.

En Île-de-France, les voies bus et taxis seront ouvertes au covoiturage. La ministre des Transports Elisabeth Borne a indiqué que les véhicules pratiquant le covoiturage seront autorisées lundi à circuler sur les voies bus et taxis des "grands axes qui arrivent sur Paris". La mesure s'appliquera "à partir de trois personnes dans la voiture" et débutera "à cinq heures du matin". Les axes concernés sont "l'A1, l'A6A, l'A10 et l'A12", a détaillé le secrétaire d'État aux transports Jean-Baptiste Djebbari sur Twitter

Dans les gares et stations franciliennes, la journée s'annonce catastrophique. La SNCF recommande ainsi aux usagers d'éviter les Transiliens, craignant une affluence "très dangereuse" dans les gares d’Île-de-France. "Le niveau du service lundi ne permettra pas de transporter tout le monde", confirme au micro d'Europe 1 Claude Solard, directeur de la salle de crise au siège de la SNCF. Les usagers doivent éviter d'aller "dans des foules pour éviter de la bousculade dans les grandes gares. Cela pourrait représenter un danger si nous n'arrivons pas à maîtriser cette affluence. Des effets de foule dans les escaliers, des chutes.... Cela ne sert à rien que le usagers se précipitent dans le cas où il n'y aurait pas d'offre", insiste-t-il.