Grève des salariés de la Méridionale : les traversées entre la Corse et le continent annulées lundi et mardi

  • A
  • A
Le bateau Girolata de la compagnie La Méridionale est resté bloqué à Ajaccio lundi à cause d'une grève du personnel.
Le bateau Girolata de la compagnie La Méridionale est resté bloqué à Ajaccio lundi à cause d'une grève du personnel. © PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP
Partagez sur :
Inquiets pour la prochaine délégation de service public maritime (DSP) entre Marseille et les cinq ports corses, une partie des salariés de la compagnie La Méridionale est en grève, provoquant l'annulation des traversées lundi et mardi.

La compagnie maritime La Méridionale, dont une partie des salariés est en grève sur fond d'inquiétude pour la prochaine délégation de service public maritime (DSP) entre Marseille et les cinq ports corses, a annoncé lundi que ses traversées prévues étaient annulées sur ces deux jours.

Des traversées annulées pendant deux jours. "En raison d'un mouvement de grève les lundi 25 et mardi 26 février 2019, nous vous informons que les traversées à ces dates sont annulées. Les passagers concernés par ces traversées ont été contactés pour proposer une solution alternative", écrit la compagnie sur son site Internet.

"Le premier bateau à être bloqué en Corse est le Girolata sur Ajaccio. Il y a des actions et une occupation qui est mise en place. Le Kalliste est pour sa part bloqué à Marseille. Sur le Piana, il n'y a aucun gréviste, mais cela est volontaire car nous voulons le faire rentrer ce [lundi] soir sur Bastia pour pouvoir le bloquer demain [mardi]", a pour sa part précisé Cyril Venouil, du Syndicat des travailleurs corses (STC), qui avait appelé à la grève au côté de la CGT.

Une action symbolique sur les ports menacés. "Les deux ports menacés [dans la prochaine attribution de la DSP] sont les ports de Bastia et d'Ajaccio. C'est sur ces deux ports qu'il y aura de la casse sociale, c'est pour cela que symboliquement on veut positionner les bateaux en Corse", a-t-il ajouté.

Le STC n'envisage pas toutefois d'entraver le départ des bateaux des autres compagnies ou de bloquer les ports, a assuré Cyril Venouil. "Ce n'est pas notre mot d'ordre. On ne veut pas se mettre l'opinion publique à dos, ni handicaper les gens qui ont économisé pour partir en vacances". Les vacances scolaires ont débuté vendredi soir en Corse.

Une réunion avec la direction. Un rassemblement a par ailleurs eu lieu devant le siège de la Méridionale CMN au port de Bastia. Mardi, les grévistes sont invités à Marseille pour une réunion avec la direction. Les syndicats de La Méridionale s'inquiètent de l'attribution de la prochaine délégation de service public maritime (DSP) entre Marseille et Ajaccio, Bastia, Porto-Vecchio, Propriano et Ile Rousse. La direction de La Méridionale a indiqué que sur ses cinq candidatures, seules trois ont été retenues par la commission d'appel d'offres de l'office des transports de la Corse.