Grenoble : agressé devant son lycée, un enseignant porte plainte

  • A
  • A
L'enseignant aurait été agressé du fait de sa fonction, selon le parquet. © MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :

Plusieurs individus cagoulés ont agressé vendredi soir, devant un lycée de Grenoble, un enseignant, qui s'est vu prescrire 10 jours d'interruption temporaire de travail. 

Un enseignant de Grenoble a déposé plainte après avoir été agressé par plusieurs individus cagoulés vendredi devant son établissement, a annoncé le parquet lundi. Au moment où il sortait du lycée général et technologique Emmanuel-Mounier de Grenoble, l'homme a été roué de coups par des individus cagoulés, selon des sources concordantes confirmant une information du Dauphiné Libéré.

Blessé et "très choqué". Des lycéens de l'établissement se sont portés à son secours et sont parvenus à faire fuir les agresseurs. Ils ont fait preuve "d'un grand courage et de civisme", a tenu à saluer Aymeric Meiss, le directeur de cabinet de la rectrice d'académie. L'enseignant a été blessé au visage et à la main mais il est surtout "très choqué", selon le rectorat. Dix jours d'interruption temporaire de travail lui ont été prescrits.

Des motifs encore flous. Il est "fort possible" qu'il ait été agressé du fait de sa fonction d'enseignant, selon le procureur de la République de Grenoble Éric Vaillant. Mais à ce stade de l'enquête, le magistrat ne peut pas en dire davantage. Le nombre des agresseurs n'est pas connu avec certitude, selon le rectorat. Ils seraient trois ou quatre, selon les déclarations des témoins. Une cellule d'écoute a été mise en place au sein de l'établissement, a également précisé le rectorat.