Garde d'enfants : ces applis qui facilitent la vie des parents

, modifié à
  • A
  • A
Les parents peinent aussi parfois à trouver une "nounou" pour s'occuper de leur progéniture.
Les parents peinent aussi parfois à trouver une "nounou" pour s'occuper de leur progéniture. © LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :
Plusieurs sites et applications proposent d'aider les parents qui peinent à trouver baby sitter ou "nounous" pour leurs enfants.

Les assistantes maternelles manquent d'enfants à garder et ont tendance à augmenter leurs tarifs. En 2018, les prix ont grimpé de 2,5 % par rapport à l'an dernier, révèle mardi midi une étude de la plateforme Yoopies. Mais les parents peinent aussi parfois à trouver une "nounou" pour s'occuper de leur progéniture. Pour faciliter la mise en relation entre les deux, et éviter que la recherche d'une assistante maternelle ne vire au casse-tête, des sites et applications ont été développés ces dernières années pour venir en aide aux parents. Europe 1 en a sélectionné quelques-uns.

Les sites et applications spécialisés

  • Yoopies

Avant de publier des études sur le tarif des assistantes maternelles, la plateforme Yoopies a d'abord pour ambition d'aider les parents à trouver une assistante maternelle ou bien une baby-sitter pour faire garder leurs enfants à domicile. L'un des deux parents peut s'inscrire sur la plateforme directement via son smartphone et y entrer plusieurs critères de recherche : le type de garde souhaité (assistante maternelle, baby-sitting…), les jours et la période, le nombre d'enfants… "La grille de critères est extrêmement précise", souligne Yoopies à Europe 1. "On peut également chercher les diplômes ou le type de pédagogie développée par l'assistante maternelle par exemple". L'application cherche alors dans sa base de données les personnes disponibles et transmet aux parents des propositions. Il est possible ensuite d'échanger directement avec la "nounou" sur la messagerie intégrée et de la payer via l'application.

Depuis cette rentrée 2018, la mise en relation entre parents et assistantes maternelles est gratuite. La plateforme récupère toutefois des commissions sur le service de réservation en ligne, si le parent souhaite s'en servir. En revanche, la mise en relation des parents et des baby-sitter (qui se rendent au domicile des parents) est payant (de 12,90 euros à 24,90 euros par mois).

  • Yoopala

Même principe pour Yoopala. Cette plateforme (site et application) met en lien parents et "nounous" en fonction de différents critères, notamment géographiques (une carte permet de cibler précisément où vit l'assistante maternelle). Ici, pas d'abonnement, mais un tarif à la mise en relation : 1,99 euro par appel. "On est contre le système d'abonnement car en principe lorsque l'on a trouvé la bonne personne, on la garde", confie Yoopala à Europe 1 qui précise par ailleurs procéder à une vérification de tous les profils en amont.

De nombreuses autres applications proposent une mise en relation entre parents et baby-sitter. C'est le cas notamment d'Happysitters, de Babysittor, de Kidsitter ou encore de SOS KID 02.

  • Ma bonne fée, pour trouver une "nounou de nuit"

Des sites dédiés exclusivement aux jeunes parents, ceux qui viennent d'avoir un bébé et qui rêvent de pouvoir faire une nuit complète, existent également. C'est le cas de Ma bonne fée. Il met en relation les parents avec une auxiliaire de puériculture ou infirmière puéricultrice, qui se rend à leur domicile pour gérer le bébé, moyennant un tarif coquet de 132 euros la nuit.

  • Nounou décalée, pour les travailleurs de nuit ou du week-end

Le site Nounou décalée, permet de son côté aux parents qui travaillent en horaires décalés de trouver la perle rare, soit tôt le matin, soit tard le soir, soit la nuit ou le week-end. Là encore ces derniers doivent s'inscrire, et indiquer des critères pour avoir accès à des profils de baby-sitter ou assistantes maternelles. Le tarif varie en fonction du nombre de profils que l'on souhaite consulter : de 5 euros pour 5 profils, à 20 euros pour 20 profils.

Quant au tarif payé par les parents à la "nounou", il varie. "Les horaires décalés apportent une contrainte supplémentaire pour la "nounou" donc il n'est pas rare que les tarifs soient plus élevés. Mais c'est avant tout une négociation entre l'assistante maternelle et les parents en fonction du type de contrat, du nombre d'heures par mois, de la régularité des heures", précise à Europe 1 Angela Jotic, la fondatrice de la plateforme. "Si le nombre d'heure est limité, les assistantes maternelles peuvent avoir tendance à augmenter leur tarif jusqu'à 5 euros de l'heure, par exemple, pour s'y retrouver financièrement". A Paris, les prix sont plus élevés également car l'offre est plus réduite qu'en région. "On a beaucoup de parents en demande et pas assez d'assistantes maternelles", constate Angela Jotic. 

 

L'entraide entre parents

  • Un jeu d'enfant

Pour que trouver une baby-sitter soit un "jeu d'enfant", la Nîmoise Johanna Del Campo a lancé en novembre 2017 l'application "Un jeu d'enfant" qui mise cette fois sur l'entraide entre parents. Disponible sur Android et IOS, l'application, gratuite, permet aux parents de s'organiser entre eux pour faire garder leurs fils ou leurs filles afin d'éviter de les confier à un ou une inconnu(e).  Pas question ici "d'échanger" des heures de garde entre parents débordés : "Ce n'est pas du troc, mais du service rendu", expliquait la fondatrice sur Europe 1, en mars dernier. "On s’inscrit gratuitement puis on demande aux gens présents que l’on connaît - de l’école, d’un groupe d’activité en commun ou autres - qui est disponible", précisait par ailleurs la fondatrice en avril dans Le Parisien.  

  • Les groupes Facebook "Au bonheur des mamans", "Mums in…"

Dans la même veine, des groupes Facebook ont fleuri ces derniers années pour venir en aide aux parents. Au bonheur des mamans du 15e arrondissement, Les petites poitevines, les autres nantaises, Mums in Bois-Colombes... Ces groupes, fermés, et généralement organisés par quartier, ville ou région permettent aux parents de poster des annonces ou de se refiler des contacts et autres bons tuyaux. "On écrit sur le groupe que l'on cherche une baby-sitter pour telle soirée et soit une personne intéressée peut nous répondre directement, soit des parents peuvent nous recommander telle ou telle personne", explique Marie-Laure, une maman qui a fait appel au groupe Au bonheur des mamans du 15e arrondissement à deux reprises pour faire garder son petit garçon. "Et si j'ai un doute je vais consulter le profil Facebook de la baby sitter", ajoute-t-elle. "C'est toujours plus rassurant".

 

Quelle différence entre assistante maternelle, nounou et baby-sitter ?

 

  • L'assistante maternelle s'occupe des enfants à son domicile. Pour exercer ce métier, elle doit posséder un agrément des services départementaux de la PMI.
  • La nounou s'occupe des enfants à son domicile ou au domicile des parents. Elle ne possède pas de diplôme spécifique.
  • La baby-sitter, intervient dans des situations plus ponctuelles et n'a pas de diplôme particulier. Elle vient garder le ou les enfants au domicile de la famille.

Europe 1
Par Clémence Olivier