EDF veut rémunérer les propriétaires de voitures électriques

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
EDF veut proposer de rétribuer les propriétaires de véhicules électriques qui mettront à disposition du réseau l’électricité contenue dans la batterie lorsqu’ils ne se servent pas de leur voiture.

Gagner de l’argent avec sa voiture électrique sera bientôt possible, assure EDF qui lance lundi un nouveau service : le "smart charging". Alors que 96% du temps, les voitures électriques sont à l’arrêt, EDF veut utiliser ce temps et l’électricité stockée dans les batteries des voitures 100% électriques pour le réinjecter dans le réseau.

"Avec la 'charge intelligente', et en particulier l’alimentation par le véhicule électrique du réseau, nous avons un tiercé gagnant, qui est économe pour le client, bas carbone pour la planète, et optimal pour le système électrique", détaille lundi sur Europe 1 Yannick Duport, directeur de la mobilité électrique du groupe EDF.

De l'électricité pour sa maison et le quartier

Concrètement, en utilisant cette source d’énergie, EDF espère le réinjecter dans le réseau local, notamment lorsque celui-ci sera en période de pointe. "L’offre sera calée avec le client et en fonction de ses attentes, mais l’électricité de la batterie pourra être utilisée pour allumer ses lumières, faire fonctionner son four, voire aider le réseau", tout en permettant la recharge complète du véhicule, assure Yannick Duport au micro de Matthieu Belliard.

>> De 17h à 20h, c’est le grand journal du soir avec Matthieu Belliard sur Europe 1. Retrouvez le replay ici

Le client sera donc rétribué pour ce service : "dans les cas favorables, ce sera de l’ordre d’un plein électrique. Le prix dépendra de l’usage et du temps où le client laissera brancher son véhicule", explique-t-il. Cela permettra aussi aux clients de ne pas payer leur alimentation en électricité.

Ce service ne devrait toutefois être proposé aux particuliers que d’ici deux ans, et ne concerne pour l’heure que les flottes des entreprises et des collectivités locales reliées à des bornes spécifiques.

Europe 1
Par Mathilde Belin