D'où vient la pizza hawaïenne (et est-ce vraiment une pizza) ?

  • A
  • A
pizza ananas Pixabay
La célèbre pizza hawaïenne. © Pixabay
Partagez sur :
Dans l’émission "Historiquement vôtre", sur Europe 1, le journaliste David Castello-Lopes revient sur l'origine de la pizza hawaïenne, célèbre et controversée pizza à l'ananas conçue par... un canadien d'origine grecque.

Tous les jours dans Historiquement vôtre, David Castello-Lopes revient sur les origines d'un objet ou d'un concept. Ce vendredi, il s'intéresse à l'origine de la pizza hawaïenne, vous savez, celle qui a de l'ananas dessus, et que pas grand monde n'aime... Mais comment et pourquoi a-t-elle été créée ? Voici la réponse.

"D'abord, est-ce que vous savez ce qu'est la pizza Hawaïenne ? De la pizza avec de l’ananas, et c’est tout. Les autres ingrédients de la pizza peuvent varier, mais à partir du moment où un morceau d’ananas touche votre pizza, toutes les autres définitions possibles de votre pizza sont écrasées. C’est une pizza hawaïenne. Il y a d’autres ingrédients comme ça, qui ont un pouvoir de définition incroyable, comme les champignons par exemple : vous mettez des champignons dans une poêlée de pommes de terre, eh bien directement votre poêlée devient "forestière". Alors qu'il y a plein d’autres trucs comestibles dans la forêt à part les champignons. Les châtaignes, par exemple. Mais non, on a décidé que quand il s’agit de cuisine, les champignons étaient des ambassadeurs de la forêt, qui parlaient au nom de la forêt toute entière.

La pizza hawaïenne, c’est donc de la pizza à l’ananas. Les origines de la pizza, elles, sont controversées, mais disons qu’elle est devenue célèbre au moment où les italiens se sont installés aux Etats-Unis au début du 20ème siècle. L’ananas, lui, est un fruit originaire du nouveau monde qui fait partie de toutes ces choses merveilleuses que les Européens ont découvert en traversant l’Atlantique au 16ème siècle et sans lesquels, il faut le dire, on aurait une vie décevante. Vous vous rendez compte : la pomme de terre, le chocolat, la cacahuète, le maïs, l’avocat, la tomate...

L’ananas vient donc du mot guarani ananas qui veut dire 'arbre parfumé'. Au passage, les Anglais appellent l'ananas "pineapple", ce qui veut quand même dire littéralement "pomme de pin" alors que premièrement, ce n’est pas une pomme et deuxièmement, ça ne pousse pas du tout sur les pins. On se dit donc que le Brexit n'était peut-être pas une si mauvaise idée.

L'idée d'un canadien d'origine grecque

Maintenant qu’on connait les origines séparées de la pizza d’un côté et de l’ananas de l’autre, on est en droit de se demander : qui est la personne qui a réalisé ce mariage incongru entre un fruit exotique et un plat italien ? De quelle nationalité peut bien être la personne qui a créé la première pizza hawaïenne ? 

Eh bien il est canadien. D’origine grecque. Il s’appelle Sotirios Panopoulous, il est né en 1934 et a émigré au Canada quand il avait vingt ans. Peu de temps après, il a ouvert un restaurant avec ses deux frères, Elias et Nikitas, dans l’Ontario, où ils servaient tout un tas de choses typiquement américaines comme des burgers et des pizzas. 

Selon Sotirios Panopoulos, au Canada dans les années 1960, la pizza était encore une nourriture un peu nouvelle et exotique, qui n’était pas figée dans les canons qu’on lui connaît aujourd'hui. Il pouvait donc expérimenter. Un jour, il a acheté de l’ananas en boîte, il en a mis sur sa pizza, il a goûté et il a trouvé ça super. Plus important encore, ses clients ont trouvé ça super. Et il l’a baptisé "Hawaian", parce que la marque d’ananas qu’il avait utilisée pour son expérience était l’ananas Hawaïen.

Pizza or not pizza ?

Entre temps, la pizza à l’ananas est devenue le thème d’une de ces controverses au second degré qui peuple l’Internet. A partir de 2017, il y a eu des débats de dingue dans le monde à propos de la pizza hawaïenne. Le premier ministre islandais a dit dans une interview qu’il considérait que la pizza à l’ananas devrait être interdite. L’Internet s’en est mêlé et il y a eu une sorte de débat sans argument sur la nature profonde de la pizza et sur la mesure dans laquelle une pizza restait une pizza si on y mettait de l’ananas dessus. On en a même parlé à la télé aux Etats-Unis, quand le présentateur Jimmy Kimmel a donné son avis sur la question. Sotirios, lui, est mort en 2017, mais il a eu le temps de connaître cette controverse. 

Finalement, comme je suis un journaliste sérieux, j’ai testé la pizza hawaïenne pour les besoins de cette chronique. Je l’ai commandée sur Internet, elle m’a été livrée, j’ai goûté, et franchement, je suis totalement pour. Je trouve que l’ananas est une petite addition heureuse au trop plein de sel qui caractérise la pizza et il est suffisamment discret pour ne pas être déroutant."

Europe 1
Par David Castello Lopes