Deux pilotes attaquent Airbus pour intoxication due à l'air de la cabine

  • A
  • A
Les deux pilotes veulent mettre en lumière le syndrome aérotoxique lié au "fume event". Photo d'illustration.
Les deux pilotes veulent mettre en lumière le syndrome aérotoxique lié au "fume event". Photo d'illustration. © Martin BERNETTI / AFP
Partagez sur :
Deux pilotes attaquent le constructeur Airbus en raison des émanations de particules toxiques qu'ils ont subies dans la cabine de pilotage d'un avion.

Ils se disent victimes du "syndrome aérotoxique". Deux pilotes ont assigné Airbus au tribunal de grande instance de Toulouse car ils reprochent au constructeur des émanations de particules toxiques qui peuvent parfois envahir l'air d'une cabine de pilotage. Ce phénomène n'est par ailleurs pas propre à Airbus. 

Pas de reconnaissance en France. Concrètement, "cela se traduit par des étourdissements, une perte de force, un peu comme une ébriété. On attend une expertise technique et médicale pour que leurs préjudices soient constatés", explique à France Bleu Me Chloé Lecomte, défense des deux plaignants. Très rares, ces émanations, appelées "fume event" en anglais, causent le syndrome aérotoxique, qui n'est pas reconnu en France.

Le Syndicat national des personnels naviguant et commerciaux, interrogé par France Bleu, déplore le fait que "changer l'aménagement des circuits d'air coûterait trop cher aux compagnies. On alerte mais les constructeurs passent en force. (…) C'est un scandale sanitaire équivalent à l'amiante mais dans le secteur aérien."

Europe 1
Par T.LM.