Des haricots verts "Notre jardin" rappelés par les magasins Leclerc à cause d'une plante toxique

  • A
  • A
Haricots verts, LIONEL BONAVENTURE / AFP 1280
60 millions de consommateurs appelle à rapporter les lots concernés sur leur lieu d'achat enfin d'obtenir un remboursement. © LIONEL BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :
Plusieurs lots de ces haricots verts pourraient contenir du datura stramonium, une plante toxique contenant des alcaloïdes.

Si vous en avez chez vous, ne les consommez pas. Les haricots verts de la marque "Notre jardin - marque repère" font l'objet d'un rappel par les magasins E. Leclerc, fait savoir 60 millions de consommateurs. Ces haricots verts, d'origine France et conditionnés en sachets de 1 kg, pourraient contenir du datura stramonium. L'association de consommateurs encourage donc à rapporter ces produits sur leur lieu d 'achat afin d'obtenir un remboursement.

Le datura stramonium est une plante toxique "qui contient, en particulier dans ses graines, des alcaloïdes", avertit le ministère de l'Agriculture sur son site Internet. Les alcaloïdes, "substances naturelles d'origine végétale" ont certaines vertus thérapeutiques et sont utilisées en pharmacologie. Mais "si la dose produisant des symptômes est dépassée ou lors de prises répétées", les alcaloïdes peuvent s'avérer très toxiques.

Plusieurs symptômes. Les alcaloïdes que l'on retrouve dans le datura peuvent se manifester "d’abord par des troubles périphériques (dilatation de la pupille et troubles de l’accommodation ; tachycardie, vasodilatation etc..) puis des troubles centraux (agitation, confusion, hallucinations…)". D'autres symptômes tels qu'une "sécheresse de la bouche prononcée, des troubles de la vue,  agitation, confusion, désorientation spatio-temporelle, des paroles incohérentes", peuvent également être constatés.

Les intoxications à ces alcaloïdes, qu'elles soient modérées (8 à 12 heures) ou plus sévères (2 à 3 jours), "nécessitent en général une hospitalisation".