De Chirac à Macron, Guillaume Gomez raconte ses 25 années de chef cuisinier à l'Elysée

  • A
  • A
Après avoir servi quatre présidents depuis Jacques Chirac, Guillaume Gomez quitte les fourneaux de l'Elysée. 1:55
Après avoir servi quatre présidents depuis Jacques Chirac, Guillaume Gomez quitte les fourneaux de l'Elysée. © AFP
Partagez sur :
Après 25 ans de service aux fourneaux de l'Elysée, Guillaume Gomez quitter le palais présidentiel pour devenir le "représentant personnel" d'Emmanuel Macron au service de "la gastronomie française". Jeudi matin sur Europe 1, il raconte le quart de siècle qu'il a passé à cuisiner pour quatre chefs de l'Etat. 
INTERVIEW

Après avoir servi quatre présidents, de Jacques Chirac à Emmanuel Macron, Guillaume Gomez quitte les fourneaux de l'Elysée. Durant son quart de siècle au palais présidentiel, plus de deux millions de repas ont été servis, selon ses calculs. Et pourtant : "On ne fait jamais le tour d'une fonction comme celle-ci", assure-t-il jeudi matin au micro d'Europe 1. Une fois son tablier raccroché dans la cuisine de l'Elysée, Guillaume Gomez deviendra le "représentant personnel" du chef de l'Etat au service de "la gastronomie française".

"Jacques Chirac était bien le gastronome que l'on connait"

Dans la cuisine de près de 500 m2, le chef cuisinier s'est adapté aux goûts culinaires, qu'il ne dévoile pas publiquement, des quatre présidents qui se sont succédé depuis 1997 : Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy, François Hollande et Emmanuel Macron. "Ce n'est pas quelque chose que nous abordons, nous les chefs de cuisine, tout simplement parce que ce n'est pas notre rôle. Je devais justement travailler de façon différente pour éviter qu'une certaine lassitude ne s'installe et surtout proposer des élevages différents tout simplement pour mettre en avant tous ces élevages", raconte-il. 

C'est Jacques Chirac lui-même qui avait remis à Guillaume Gomez sa médaille de meilleur ouvrier de France en 2004. "Il était bien le gastronome que l'on connait. Mais il n'était pas le seul. Je le dis souvent, c'est Nicolas Sarkozy qui a voulu le classement du repas gastronomique des Français au patrimoine immatériel de l'Unesco", rappelle le chef. 

Futur ambassadeur "du savoir-faire français"

A l'âge de 42 ans, Guillaume Gomez va à présent occuper un rôle d'ambassadeur "du savoir-faire français", en particulier à l'occasion des grands rendez-vous culinaires, comme le Paris Food Forum, la Coupe du monde de rugby en 2023 ou les Jeux olympiques de 2024. Il dépendra pour cela du ministère des Affaires étrangères. 

Son successeur à l'Elysée n'est pas encore connu. Dans l'attente, ce sont ses deux adjoints qui auront la charge d'élaborer les menus servis au président, à ses invités de marque mais aussi aux quelque 800 employés de la présidence. Guillaume Gomez n'était que le quatrième chef cuisiner de l'Elysée depuis l'élection du général de Gaulle. "Nicolas Sarkozy nous avait défini comme ça : 'Vous êtes la continuité de l'Etat'."

Europe 1
Par Laetitia Drevet