Dans l'Yonne, l'Armançon est sortie de son lit, provoquant d'importantes inondations. 1:34
  • Copié
Inès Zeghloul, envoyée spéciale à Tonnerre (Yonne) / Crédit photo : ARNAUD FINISTRE / AFP
Chablis et Tonnerre, dans l'Yonne, font partie des communes les plus touchées par la montée des eaux ces derniers jours. Le département bourguignon est le seul à conserver sa vigilance rouge aux crues ce mercredi soir. Le pic a été atteint la nuit dernière, mais les rues sont encore inondées et les habitants désemparés.

Cela fait maintenant plusieurs jours que le département de l'Yonne vit les pieds dans l'eau. Les communes de Chablis et Tonnerre ont été particulièrement touchées par ces crues dont le pic a été atteint la nuit dernière avec plus de trois mètres d'eau. Totalement inondées, les rues voient désormais défiler un ballet incessant de camions citernes qui s'attellent tant bien que mal à pomper l'eau qui atteint par endroit un mètre de hauteur. 

"C'est une maison qui perd sa valeur" 

C'est notamment le cas dans la maison d'Odile et Jean. Le couple a eu tout juste une heure dans la nuit pour évacuer d'urgence. Ce mercredi, ils découvrent, les traits tirés, l'ampleur de la catastrophe. Leur mobilier flotte littéralement dans le jardin. "Je suis anéantie de voir ce paysage désolant", s'attriste Odile. "C'est une maison qui perd sa valeur. On ne partira jamais tranquille en raison du risque. C'est une épée de Damoclès au-dessus de la tête", ajoute Jean. 

 

Pour l'heure, ce couple est logé chez des amis. Malgré leur impatience à regagner leur domicile, l'attente sera longue, car l'eau stagne et dans le quartier, l'électricité n'est pas près de revenir, comme le confirme le maire, Cédric Clech. "Tant que l'eau n'est pas bien enlevée — et pour l'instant, le canal ne peut pas absorber le reflux d'eau, c'est compliqué d'avoir un délai de réparation de l'électricité. Il faut compter au moins trois jours", précise l'édile. Au total, 145 habitants sont privés de courant, et ce jusqu'à nouvel ordre. Ce mercredi soir, seul le département de l'Yonne reste placé en vigilance rouge.