Covid-19 : l'organisation des concerts tests patine toujours

  • A
  • A
Le Prodiss, le principal syndicat du spectacle vivant, a interpellé Emmanuel Macron, lui demandant d'autoriser au plus vite cette expérimentation. 1:41
Le Prodiss, le principal syndicat du spectacle vivant, a interpellé Emmanuel Macron, lui demandant d'autoriser au plus vite cette expérimentation. © AFP
Partagez sur :
La ministre de la Cuture évoque la possibilité d'un concert test depuis deux mois mais aucune date n'est réellement fixée. Le Prodiss, principal syndicat du spectacle vivant, alerte sur l'urgence d'autoriser cette expérimentation, qui permettrait, si elle est concluante, une reprise des spectacles debout "à l'automne".

À quand le retour des concerts de musique ? Dans les semaines à venir, le gouvernement envisage la réouverture de certaines terrasses et de certains musées. Pour les concerts, en revanche, il va falloir encore patienter. L'idée d'un concert test avait été évoquée il y a plusieurs semaines déjà par la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, mais la date ne cesse d'être décalée.

Les contours de ce concert test, eux, sont déjà fixés. L'objectif est de réunir 5.000 personnes, debout mais avec un masque et un test négatif, à l’AccorHotels Arena à Paris. En parallèle, 2.500 autres personnes, restées chez elles, feraient également partie de l’expérimentation. L'AP-HP, qui coordonne ce test, comparerait le taux d'incidence du virus entre les deux groupes, ceux qui étaient au concert et ceux qui sont restés chez eux. Les résultats permettront de savoir si, réellement, on se contamine en concert.

Imaginer une reprise des spectacles debout à l'automne

Cela fait deux mois que Roselyne Bachelot a annoncé la tenue de ce concert test, ainsi qu'un autre à Marseille. Depuis, rien ne s’est passé. Mais cette expérimentation est-elle encore utile si la vie culturelle reprend effectivement à la mi-mars, comme l'a évoqué Emmanuel Macron ? "Oui", répond au micro d'Europe 1 Malika Seguineau, directrice du Prodiss, le principal syndicat du spectacle vivant, qui travaille justement sur le concert test parisien. "Pour le moment, on parle surtout d'une reprise des spectacles en jauge assise, donc nous croyons effectivement que cette expérimentation a encore du sens pour permettre la reprise des spectacles debout pour l'automne", explique-t-elle.

Le protocole sanitaire du concert test parisien a été déposé par l’AP-HP le 22 mars, puis examiné le 13 avril. De son côté, le Prodiss a interpellé le président de la République dans une lettre ouverte, lui demandant d’autoriser rapidement la tenue de cette expérimentation. À Barcelone, un concert test a déjà eu lieu avec 5.000 personnes.

Europe 1
Par Angèle Chatelier, édité par Justine Hagard