Confinement : Goldman, Perret... les propositions de chansons de nos auditeurs

, modifié à
  • A
  • A
Une auditrice de "Hondelatte raconte" a lancé "le pari un peu fou" de trouver une chanson que les Français puissent chanter à leur fenêtre pour afficher leur solidarité.
Une auditrice de "Hondelatte raconte" a lancé "le pari un peu fou" de trouver une chanson que les Français puissent chanter à leur fenêtre pour afficher leur solidarité. © Sebastien SALOM-GOMIS / AFP
Partagez sur :
Les vidéos de nos voisins italiens chantant à leur balcon donnent des idées aux Français, à leur tout confinés depuis mardi midi à cause du coronavirus. Dans "Hondelatte raconte" sur Europe 1, des auditeurs ont imaginé les airs que les Français pourraient entonner pour se réconforter.
TÉMOIGNAGE

Les Français sont confinés depuis mardi midi. En pleine crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus, l'émission "Hondelatte raconte", sur Europe 1, prend une toute autre forme. Christophe Hondelatte recueille les témoignages des auditeurs confrontés, comme tous les Français, à une situation inédite. 

Parmi les appels reçus lundi, Marianne a tenu à témoigner avec, en tête, un projet bien particulier. "J'avais envie de reproduire ce pari un peu fou de faire comme nos amis italiens", propose-t-elle, en référence aux vidéos d'Italiens chantant à leur balcon, en plein confinement. "Que tout le monde puisse se mettre à sa fenêtre et chanter pour montrer que l'on est tous solidaires vis-à-vis du personnel soignant", poursuit-elle.  

Aussitôt lancée, l'idée de Marianne a suscité l'intérêt de nombre d'auditeurs qui ont, à leur tour, appelé l'émission pour partager leurs propositions de chansons.

Sur le pont d'Avignon, revisité

"Il faudrait quelque chose de plus simple que la Marseillaise", estime Charlotte qui propose un tout autre genre de chanson, dont les paroles peuvent se retenir aisément, y compris par des locuteurs étrangers. Sur le rythme de "sur le pont d'Avignon", elle propose néanmoins de revisiter les paroles. "Sur le pont de ce monde, on y danse, on y danse. Sur le pont de ce monde, on y danse tous en rond", entonne-t-elle avant d'ajouter une touche plus internationale à la célèbre comptine : "les Chinois font comme ça... Les Australiens font comme ça..."

"C'est très symbolique", explique-t-elle pour défendre sa proposition. "Ça montre que l'on est tous là pour s'envoyer du positif à travers le monde."

Famille de Jean-Jacques Goldman

"Tu es de ma famille, de mon ordre et de mon rang, celle que j'ai choisie, celle que je ressens, dans cette armée de simple gens...", chante quant à elle Catherine, habitante des Yvelines. "C'est très facile à chanter pour le quidam qui n'en a pas l'habitude", défend-elle. Tu es de ma famille, bien plus que celle du sang, des poignées de secondes, dans cet étrange monde, qu'il te protège s'il entend", poursuit-elle. "C'est une chanson qui rassemble tout le monde !"

Ça ira mieux demain, d'Annie Cordy

Si Marie-Christine admet que la situation peut être démoralisante, celle-ci refuse de céder au marasme ambiant. C'est sur un air d'Annie Cordy que celle-ci choisirait de pousser la chansonnette à son balcon pour mettre un peu de baume au cœur à ses concitoyens. "Ça ira mieux demain, ça ira mieux demain, comme tout finira bien, il faut profiter du jour qui vient", chante-t-elle, gonflée d'optimisme.

"C'est une épreuve parce qu'on appréhende pour nos proches et nos amis, mais ça ne sert à rien de se mettre la tête dans le sac", estime-t-elle. "Alors autant garder de l'optimisme, parce que je crois que ça aide !"

Les jolies colonies de vacances, de Pierre Perret

"J'ai eu une pensée émue pour les chers petits qui sont en vacances", explique quant à lui Yves. C'est pourquoi son choix s'est porté sur une célèbre chanson qui, selon lui, pourrait faire l'unanimité. "Je pense qu'il y a un hymne national qui nous vient de Pierre Perret, c'est Les jolies colonies de vacances !", s'enthousiasme-t-il. "Cette chanson a le mérite de réunir les anciennes générations et les nouvelles car elles n'ont pas oublié cette chanson qui a traversé les âges".

Europe 1
Par Pauline Rouquette