Considéré comme mort pendant un mois par l'administration, ce retraité ressuscite

  • A
  • A
(Image d'illustration.)
(Image d'illustration.) © Creative Commons / Pixabay
Partagez sur :
Pendant plus d’un mois, un retraité de 73 ans a été considéré comme décédé du point de vue administratif. Finalement, il était bel et bien vivant, comme le raconte L’indépendant.

L’administration le pensait mort, jusqu’à ce qu’il aille demander une pension de réversion à la caisse de retraite du régime général (Carsat) à Perpignan (Pyrénées-Orientales). Un homme de 73 ans a découvert qu’il avait été considéré comme décédé pendant un mois et quatre jours, à la suite de la mort de son épouse Armelle, rapporte le journal catalan L’Indépendant.

"Ça m’a glacé le sang"

"J’ai entré mon nom, ma date de naissance, mon numéro de Sécurité sociale et là, j’ai vu que j’étais mort", témoigne-t-il. "C’était écrit noir sur blanc sur ma fiche. Ça m’a glacé le sang. Je voulais vraiment comprendre comment on avait pu me déclarer décédé en date du 29 août à 13h. C’est comme si j’avais succombé en même temps que ma femme, même jour, même heure, même lieu." Contactée par L'Indépendant, la Carsat affirme avoir corrigé son erreur.