Comment bien préparer sa peau au soleil (et entretenir son bronzage) ?

, modifié à
  • A
  • A
soleil plage bronzage 4:50
Les rayons UV pénètrent plus ou moins profondément dans la peau selon qu'il s'agit d'UVA ou d'UVB. © Pixabay
Partagez sur :
Préparer sa peau au soleil est impératif quand apparaissent les premiers rayons. Dans "Sans rendez-vous", lundi sur Europe 1, Benjamin Lévêque a compilé des conseils de spécialistes pour permettre aux auditeurs de protéger au mieux leur peau des rayons UV, dont les effets peuvent être dévastateurs pour nos cellules.

Nos journées sont de plus en plus ensoleillées et l'envie de bronzer se fait de plus en plus forte pour certains. Mais attention : c'est justement le moment de bien préparer sa peau au soleil, car au printemps, la peau est blanche, on ne s'est pas exposé pendant six mois, et donc notre peau est vulnérable.

Comment préparer sa peau à recevoir les rayons UV et entretenir son bronzage ? Dans l'émission "Sans rendez-vous", lundi, notre chroniqueur Benjamin Lévêque a donné quelques clés aux auditeurs d'Europe 1.

Les aliments riches en bêta-carotène

"Les UV sont des rayons du soleil qui sont très mauvais parce qu'ils pénètrent, selon que ce sont des UVA ou des UVB, plus ou moins profondément dans la peau", explique la dermatologue Laurence Terre. "Le soleil est donc encore plus dévastateur pour notre peau et va entraîner des dégâts irréversibles au sein de nos cellules et du fameux ADN", poursuit-elle. "Tout d'abord, le vieillissement solaire qui est surtout due aux UVA, et le coup de soleil qui est surtout due aux UVB. Ce dernier entraîne des modifications profondes dans la cellule, qui peut être à l'origine de cancers de la peau. Certains sont un peu moins graves, ce sont les carcinomes basocellulaires. Et puis le coup le plus redoutable, le mélanome, qui lui est mortel."

Alors comment préparer sa peau ? Tout d'abord, en mettant les bons aliments dans son assiette : des aliments riches en bêta-carotène. Il faut donc faire le plein de carottes, de patates douces et d'épinards, mais aussi utiliser des épices comme le curcuma ou le safran. Le lycopène, un pigment naturel que l'on retrouve dans les tomates cuites et le brocoli, est également favorable pour préparer la peau à recevoir sa dose de soleil.

À l'inverse, il vaut mieux éviter les aliments trop riche en vitamine C. Pour Isabelle Bara, nutritionniste à Paris, "la vitamine C va diminuer l'action de l'enzyme qui transforme la tyrosine en mélanine, et donc, les fruits et les aliments riches en vitamine C seraient plutôt à écarter au moment de l'exposition". En effet, la vitamine C est un actif de la cosmétique qui est très utilisé pour éclaircir la peau et lutter contre les taches, précise la nutritionniste.

S'aider de compléments alimentaires

Après une séance de bronzage, que faire pour éviter de peler ? Isabelle Bara conseille de mettre dans son assiette des aliments riches en vitamine A, qu'on retrouve par exemple dans le foie de veau, le beurre ou encore le fromage.

Par ailleurs, il existe des compléments alimentaires composés d'actifs pour préparer le corps à lutter contre les agressions du soleil, explique David Gueunoun, fondateur de l'entreprise de compléments alimentaires les Miraculeux. "On utilise d'abord du bêta-carotène et du cuivre, qui vont avoir une action auto-bronzante et vont donc commencer à pigmenter la peau avant l'exposition, ainsi que deux autres actifs qui sont l'astaxanthine et la lutéine, qui sont aussi des pigments naturels et qui vont avoir un effet de préparation de la peau à l'exposition." Ces derniers vont donc permettre d'éviter l'effet vieillissant que peut avoir le soleil sur la peau grâce à une action antioxydante.

De la crème solaire, et pas de gommage

Toutefois, les compléments alimentaires ne suffisent pas, il faut veiller à protéger sa peau lors de l'exposition. Pour cela, la crème solaire reste notre meilleure alliée. Elle n'est pas réservée à la plage et certaines crèmes sont conçues pour rester discrète et être emportées au travail, sans laisser de film blanc sur la peau. "L'indice de protection solaire, 30 ou 50, est déterminé par des tests très précis et qui sont exactement les mêmes pour toutes les crèmes solaires", explique Agnès Castelli, pharmacienne pour les Laboratoires Biarritz. "À partir du moment où elle revendique une protection contre les UVA et les UVB, elle vous protègera exactement de la même façon."

Enfin, petit conseil du docteur Laurence Netter : avant de s'exposer au soleil, on évite de faire des gommages. En effet, cela va rendre votre peau plus vulnérable aux rayons UV.