Comme prévenir et éviter tout risque de noyade à l'approche de l'été ?

, modifié à
  • A
  • A
Ce mardi le docteur Jimmy Mohamed nous livre ses conseils pour prévenir les noyades. 2:02
Ce mardi le docteur Jimmy Mohamed nous livre ses conseils pour prévenir les noyades.
Partagez sur :
En France, les noyades tuent chaque année 1.000 personnes. Elles sont aussi la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans. Pour les éviter, le docteur Jimmy Mohamed préconise notamment de ne jamais laisser un enfant dans l'eau sans surveillance, mais rappelle aussi l'importance de l'apprentissage de la natation.

Les accidents de noyades ont commencé à faire des victimes en ce début de saison estivale. En France, elles sont responsables chaque année de 1.000 décès et sont même la première cause de mortalité par accident de la vie courante chez les moins de 25 ans. Ces pics de noyades estivales sont d'ailleurs davantage observés pendant les week-ends, et plus particulièrement en période de vacances et pendant les fortes chaleurs. Pour prévenir ces risques et éviter le pire, le docteur Jimmy Mohamed nous livre ce mardi matin quelques conseils.

"Le meilleur moyen de prévention reste la surveillance des enfants. Il ne faut jamais laisser un enfant seul se baigner. C'est la seule chose à retenir, probablement de cette saison. Que ce soit dans un petit lac, à la plage ou même dans une piscine privée, baignez-vous en même temps qu'eux ou bien désigner un adulte responsable de la surveillance. Il faut également préciser que les systèmes d'alarme des piscines ne remplaceront jamais la surveillance d'un adulte. Je rappelle donc ce message de prévention qu'il convient de faire passer à votre entourage et à vos proches : chaque enfant qui se baigne, c'est un adulte qui le surveille.

L'apprentissage de la natation compromis par le Covid

Sur un autre volet, cette prévention passe tout simplement par l'apprentissage de la natation. D'autant qu'on estime en France qu'un enfant sur deux ne sait pas nager quand il entre au collège. Et le problème, c'est aussi que l'apprentissage de la natation chez les enfants a été compromis depuis le début de la crise du Covid-19, notamment à cause de la fermeture des piscines. Il va donc falloir apprendre ou réapprendre aux enfants à nager. Les autorités sanitaires appellent d'ailleurs à la plus grande prudence, notamment avec le confinement et l'euphorie que l'on peut tous ressentir. Car cela va peut-être augmenter le risque de noyades.

Enfin, le dernier conseil est de ne pas surestimer les capacités physiques des enfants, mais également les siennes. Car les accidents de noyades touchent aussi les adultes. Alors attention à votre environnement, choisissez bien les zones de baignade surveillée et respectez les interdictions. L'été vient à peine de commencer. Nous avons tout le temps d'en profiter."

Europe 1
Par Jimmy Mohamed