Canicule : attention aux conséquences de la chaleur sur la santé des séniors

  • A
  • A
Canicule 0:59
Il existe une solution simple : mouiller sa peau, de préférence avec un brumisateur. © Fred DUFOUR / AFP
Partagez sur :
Dans les décennies précédentes, les pics de chaleur à 35°C arrivaient en France environ une dizaine de jours par an. Mais désormais, cette barre symbolique est franchie 30 à 40 jours dans l’année. Les conséquences sur la santé des séniors sont importantes.

Météo-France a placé jeudi 45 départements en vigilance orange canicule et les très fortes chaleurs devraient durer plusieurs jours. Les conséquences sur la santé, notamment des seniors, ne sont pas neutres. Selon le professeur Jean-Louis San Marco, médecin de Santé publique, la vulnérabilité à la chaleur commence à 65 ans chez les femmes, 75 ans chez les hommes.

Chaque canicule fragilise un peu plus les seniors

Il insiste : lors d'un pic de chaleur, le risque c'est de décéder. Pour les personnes qui ne transpirent plus, il existe pourtant une solution simple : "ça consiste mouiller sa peau, de préférence avec un brumisateur, sur les mains et les avant-bras, pour avoir un myriade de gouttelettes", explique le médecin. "Pour que cette évaporation se fasse correctement, vous faite un courant d’air. Ça remplace la transpiration."

Avec ces vagues de chaleur qui se multiplient, ce sont les plus fragiles, qui risquent de succomber s'ils ne respectent pas ces gestes simples. Comme un mille-feuille, chaque nouvelle canicule fragilisera une autre couche de la population des séniors.

Europe 1
Par Virginie Salmen, édité par Léa Leostic