Cancer du sein : une affiche pour le dépistage crée la polémique dans les Bouches-du-Rhône

, modifié à
  • A
  • A
L'affiche n'est pas l'oeuvre du département des Bouches-du-Rhône.
L'affiche n'est pas l'oeuvre du département des Bouches-du-Rhône. © Capture d'écran Twitter
Partagez sur :

Montrant une jeune femme prenant visiblement du plaisir à se faire dépister pour le cancer du sein, l'affiche a été très fortement critiquée depuis vendredi.

Une jeune femme, seulement vêtue d'une courte jupe et de talons hauts de couleur rose. Le soutien-gorge défait, elle a les seins comprimés dans une machine de dépistage du cancer du sein. "Déjà fini docteur ?", interroge-t-elle, s'étonnant que l'opération ne dure pas plus longtemps. Il n'en fallait pas plus pour déclencher une polémique sur une campagne de prévention que beaucoup d'internautes jugent sexiste. 

Séduction et prévention. Tout a commencé vendredi dernier, quand un utilisateur de Twitter a dénoncé l'erreur des auteurs de l'affiche, qui ont confondu selon lui la séduction et la prévention.

"L'appareil fait super mal". Certains internautes dénoncent une affiche destinée aux hommes plutôt qu'aux femmes, avec un caractère sexuel en contradiction avec l'aspect sanitaire. D'autres parlent d'un moment qui n'a strictement rien à voir avec le champ de la séduction.

Le département récuse avoir commandé l'affiche. On peut lire sur l'affiche "dépistage des cancers dans les Bouches-du-Rhône". Pour autant, le département affirme ne pas avoir commandité l'affiche, tout en se réjouissant de sa viralité.

Contactée par 20 Minutes, la présidente de l'association Arcades, qui promeut le dépistage, ne "compte pas retirer quoi que ce soit" : "On est dans un délire le plus total." "Cette polémique n’a absolument pas lieu d’être", abonde la dessinatrice Mademoiselle Caroline, qui a dessiné l'affiche.

La même affiche pour les hommes ? Enfin, d'autres imaginent des campagnes similaires à destination des hommes sur le cancer du colon.