Cambriolage : policiers et gendarmes veillent sur les pavillons pendant les vacances

, modifié à
  • A
  • A
Gendarmes et policiers veillent sur les habitations vides de leurs occupants. (Photo d'illustration) 1:29
Gendarmes et policiers veillent sur les habitations vides de leurs occupants. (Photo d'illustration) © ERIC CABANIS / AFP
Partagez sur :
Pour éviter les cambriolages pendant les vacances, les gendarmes et les policiers de l'Opération Tranquillité Vacances vérifient régulièrement les accès des pavillons inoccupés. 
REPORTAGE

En juillet 2018, le nombre de cambriolages est en baisse de 6% par rapport à l'année précédente, selon les chiffres publiées lundi. Néanmoins, les autorités conseillent de prévenir la gendarmerie ou le commissariat le plus proche de chez vous lorsque vous partez en vacances pour bénéficier de l'Opération Tranquillité Vacances

"Pour être efficaces, on doit vérifier tous les accès". Sept maisons figurent sur la liste du capitaine Thomas Houlez, qui patrouillent sur les communes de Brie-Comte-Robert et Servon, en Seine-et-Marne, près de Paris. Lorsqu'il descend du véhicule, il suit la même procédure devant chaque pavillon aux volets fermés. "On regarde s'il n'y a pas de traces d'effraction au niveau du portail, si c'est fermé. On regarde également le portillon", explique le capitaine au micro d'Europe 1. "Les cambrioleurs ne prennent généralement pas trop de précautions donc lorsqu'ils partent d'une maison, ils laissent la porte ouverte. Là, on voit que la porte et les volets sont fermés."

Les agents escaladent ensuite les barrières de la propriété. Un geste sportif mais indispensable pour détecter un éventuel cambriolage. "Les cambrioleurs vont rarement passer par l'entrée principale. Par discrétion, ils vont faire le tour de la maison pour utiliser les accès secondaires comme des portes-fenêtres à l'arrière. Donc pour être efficaces, on doit vérifier tous ces accès."

Une vigilance efficace. Un manège qui attire toujours les voisins. "Il ne s'est rien passé de particulier ?", interroge le policier. "Non, rien du tout mais je regarde tous les jours", répond l'un des voisins. "C'est sécurisant pour tout le monde. J'ai été cambriolé deux fois quand même. Donc c'est bien, très bien (cette opération)", ajoute-t-il. Les policiers laissent enfin une sorte d'avis de passage dans la boîte aux lettres. Signe de l'efficacité de l'opération dans la zone, un seul cambriolage a été relevé depuis janvier dernier chez ceux qui se sont inscrits. 

Europe 1
Par Jean-Jacques Héry, édité par Marthe Ronteix