Affaire Rybolovlev : Yves Bouvier contre-attaque en déposant plainte pour corruption

  • A
  • A
© VALERY HACHE / AFP
Partagez sur :

En conflit avec le président de l'AS Monaco dans une affaire de vente de tableaux de collection, le marchand d'art suisse Yves Bouvier a porté plainte à Monaco.

Énième rebondissement dans l'affaire Rybolovlev. En conflit avec le président de l'AS Monaco, dans une affaire de vente de tableaux de collection, le marchand d'art suisse Yves Bouvier a porté plainte à Monaco pour "corruption, faux criminel et blanchiment", a annoncé mercredi son avocat. Cette contre-attaque, selon Me Frank Michel, conseil de Yves Bouvier, "se fonde sur les révélations parues par voie de presse relatives à l'existence d'une collusion entre une partie de la hiérarchie judiciaire et administrative, et Monsieur Dmitri Rybolovlev".

Énième rebondissement. Cette nouvelle plainte n'est qu'un énième rebondissement du feuilleton judiciaire qui défraye la chronique depuis 2015, date à laquelle Dmitri Rybolovlev a déposé plainte contre Yves Bouvier, son marchand d'art, estimant que celui-ci l'avait lésé d'un milliard d'euros. Selon Me Michel, cette plainte avec constitution de partie civile, révélée mardi par le quotidien Monaco-Matin, vise "à faire valoir la qualité de victime de Monsieur Yves Bouvier" et "à voir appliquer aux faits poursuivis leur exacte qualification pénale qui va bien au-delà d'un simple trafic d'influence".

Rybolovlev inculpé pour complicité d'atteinte à la vie privée. En outre, elle permettra à l'avocat d'accéder au dossier et notamment aux résultats des perquisitions entreprises depuis que la justice monégasque a elle-même ouvert, le 19 septembre, une information judiciaire contre X pour trafic d'influence. Avec son avocate Me Tetiana Bersheda, Dmitri Rybolovlev est soupçonné d'avoir enregistré à son insu Tania Rappo, qui fut une amie bulgare de la famille Rybolovlev, pour préparer l'arrestation en Principauté d'Yves Bouvier début 2015. En outre, Dmitri Rybolovlev avait été inculpé pour complicité d'atteinte à la vie privée dans un autre dossier l'opposant à Tania Rappo.