Accidents domestiques : attention aux incendies !

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Une étude d’Attitude Prévention publiée jeudi met en lumière la très grande dangerosité des accidents domestiques en France. Et cette année, la campagne de prévention met l’accent sur les incendies, cause de 300 morts par an.
EUROPE 1 VOUS ACCOMPAGNE

Toutes les 2 minutes, en France, un incendie domestique se déclenche, entrainant le décès de 300 personnes. C'est même la première cause de mortalité des enfants de moins de 5 ans. Selon une enquête d'Attitude Prévention publiée jeudi, 86% des parents ont déjà eu un comportement à risque pouvant déclencher le feu à la maison.

L'objet qui prend feu le plus souvent, c'est le chargeur de téléphone portable branché en permanence, ou encore la multiprise qui surchauffe entre la télé, le fer à repasser et le radiateur… L'électricité, c'est LE danger numéro un dans la maison. "Dans la partie salle de bain, on a un fer à lisser resté branché. Y a du tissu à proximité, y a un gant de toilette qui peut, une fois sec, s’enflammer", explique Eddy, pompier professionnel. "On a un petit radiateur électrique qui est branché sur secteur, sur lequel le papa ou la maman fait sécher du linge…", illustre-t-il.

"On éteint les bougies, on vérifie qu’on n’a rien laissé sur le gaz"

Il y a plus de morts par incendie la nuit et l'hiver, notamment par intoxication. Alors, voici les bons gestes à avoir. "On débranche tout ce qui est guirlande électrique, lumière électrique, surtout à la période de Noël", enjoint Catherine Sztalkutas, directrice du pôle d'expertise du risque Callyxis. "On éteint les bougies, on vérifie qu’on n’a rien laissé sur le gaz. Déjà, on est très bons."

Selon l'étude, seuls trois parents sur dix ont défini un plan d'évacuation en cas d'incendie. Et près de 20% des foyers ne sont toujours pas équipés de détecteurs de fumée. Alors que c'est obligatoire.

Europe 1
Par Aude Leroy, édité par Rémi Duchemin