A la rentrée, gare aux virus informatiques qui pourraient cibler votre entreprise

  • A
  • A
En réutilisant votre ordinateur de bureau, vous pourriez y déposer à votre insu un virus informatique. 1:05
En réutilisant votre ordinateur de bureau, vous pourriez y déposer à votre insu un virus informatique. © THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :
Après l'été, le confinement et le télétravail, gare à votre smartphone et à votre ordinateur portables. Les six derniers mois ont été une période d'attaques intenses pour les pirates informatiques et vous pouvez rapporter, sans le savoir, un virus qui risque de contaminer le réseau de votre société. 

Entre le confinement, le télétravail et les vacances, cela fait peut-être presque 6 mois que vous avez majoritairement utilisé votre smartphone et votre ordinateur portable pour travailler. Pièces jointes, mails, applications… Vous avez probablement téléchargé à foison. Seulement voilà, en revenant au bureau vous pourriez, à votre insu, rapporter un virus en vous reconnectant à votre ordinateur, explique Nicolas Casimir, expert en cybersécurité chez Zscaler au micro d'Europe 1.

Les cybertattaques ont augmenté de 30.000% entre janvier et avril

"Malheureusement, le salarié de retour en entreprise peut sans le savoir être porteur d’une 'bombe' : un virus informatique. Le risque majeur pour l’entreprise serait aussi de voir ses serveurs de fichiers, c’est-à-dire le cœur de l’information et ce qui doit être protégé dans l’entreprises, chiffrés par un rançongiciel. C’est-à-dire aucun accès aux applications interne, à la facturation, retour au papier crayon", affirme-t-il. 

 

Ce type de scénario constitue en cette rentrée une grosse inquiétude pour les entreprises. Il faut dire que les cyberattaques ont augmenté de plus de 30.000% entre janvier et avril derniers. Pour éviter d’en faire l’objet, le mieux est de faire les mises à jour régulièrement, de changer les mots de passe et au moindre doute, de contacter votre support informatique

Europe 1
Par Aude Leroy, édité par Laetitia Drevet