Le gouvernement ne touche pas aux heures sup'

  • A
  • A
Partagez sur :

François Fillon a assuré mercredi que les salariés continueraient à bénéficier des abattements sur les heures supplémentaires, une mesure phare du quinquennat de Nicolas Sarkozy qu'il ne s'agit "nullement de remettre en cause".

"Nous proposons d'intégrer les heures supplémentaires dans le calcul des allégements généraux de charges de façon à préserver les avantages sociaux et fiscaux des heures supplémentaires, tout en limitant les effets d'aubaine et d'optimisation pour les entreprises", a expliqué le Premier ministre.