Bac S : le PS critique les "cafouillages"

  • A
  • A
Partagez sur :

Bruno Julliard, chargé de l'Education au PS, a critiqué vendredi les déclarations de Nicolas Sarkozy en faveur d'"une personnalisation des parcours" au collège au moment où "les cafouillages" autour du bac montrent "l'appauvrissement" de l'Education nationale.

"Alors que se multiplient les incidents et les cafouillages autour des examens de fin d'année, témoins de l'état de désorganisation et d'appauvrissement dans lequel se trouve l'Education nationale", le président Nicolas Sarkozy "pour la deuxième fois en une semaine, a promis de faire, dans les années à venir, tout le contraire de ce qu'il fait depuis quatre ans", a déclaré Bruno Julliard dans un communiqué.

"Le Président de la République prétend vouloir 'personnaliser' le collège. Rappelons qu'il y a deux jours, il promettait de ne pas fermer de classes dans le primaire. Il faudra donc qu'il explique comment il compte individualiser les réponses éducatives de la sixième à la troisième, tout en privant ces classes de l'essentiel des 14.000 enseignants qui disparaîtront à la rentrée 2012", ajoute le secrétaire national du PS.