Plusieurs records de chaleur battus pour un mois de février

  • A
  • A
Il a fait beau et chaud en février, bien plus qu'à l'accoutumée.
Il a fait beau et chaud en février, bien plus qu'à l'accoutumée. © LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :
Des records de chaleur pour le mois de février ont notamment été battus à Béziers et à Montpellier, alors que l'ensoleillement a été bien supérieur à la normale dans de nombreuses régions. 

Plusieurs records de chaleur pour un mois de février ont été battus en France vendredi, en particulier sur les côtes méditerranéenne et atlantique, a indiqué Météo-France sur Twitter. Ainsi, dans l'Hérault, il a fait 24,7°C à Béziers, battant largement le précédent record à 23,1°C de février 2012, 24,1°C à Saint-Martin-de-Londres (précédent record à 23,1°C en février 2012) et 23,6°C à Montpellier (22,5°C en février 2012).

Dans le Gard, le thermomètre a atteint 23,8°C à Vic-le-Fesq (23°C en février 1989) et 23,1°C à Aigues-Mortes (21,6°C en février 2012), dans les Bouches-du-Rhône, Saint-Chamas a battu son tout récent record de la semaine dernière avec 22,2°C. Sur la côte atlantique, le mercure a grimpé à 20,5°C à La Rochelle, battant de loin le précédent record de février 2009 (17,8°C). Et en Vendée, les records ont été battus à Noirmoutier avec 19,9°C et à l'île d'Yeu avec 16,7°C. L'ensoleillement de ce mois de février est également "excédentaire", a indiqué Météo-France dans un communiqué, évoquant la possibilité de records.

Des "anomalies" encore plus marquées à l'Est. Ces "anomalies" sont plus marquées des frontières belges à l'Alsace et au nord de la Franche-Comté, entre le sud de la Bourgogne et le nord de la région Auvergne-Rhône-Alpes, ou encore entre les côtes nord de la Bretagne et le Cotentin.

"Sur ces régions, l'ensoleillement, du 1er au 21 février, est nettement supérieur à une fois et demi l'ensoleillement moyen sur cette période", a précisé le communiqué. Par exemple, 110 heures d'ensoleillement ont été enregistrées à Strasbourg, soit 76% de plus que la normale, 110 heures également à Nevers (+72%) ou encore 98 heures à Paris (+67%) et 97 heures à Saint-Brieuc (+71%).