Smecta, Maxilase, Vicks... Des médicaments "plus dangereux qu'utiles", estime la revue "Prescrire"

, modifié à
  • A
  • A
1:25
© LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :
La revue "Prescrire" a établi une nouvelle liste de médicaments qu'elle juge "plus dangereux qu'utiles". Parmi eux, des noms que l'on connaît bien, comme les sirops Clarix et Maxilase, ainsi que le Smecta.  

Clarix, Maxilase, Smecta... La revue "Prescrire" a publié jeudi une nouvelle liste de médicaments qu’elle estime "plus dangereux qu'utiles". Une centaine au total, dont douze qui rejoignent tout juste la liste noire. Des médicaments courants qu'il faudrait pourtant éviter à cause des risques qu'ils font courir aux patients.

Parmi eux, le Maxilase, sirop contre les maux de gorge à l'origine de réactions allergiques parfois graves. Une inquiétude partagée par l'Agence du médicament (ASNM), qui veut arrêter sa vente en libre accès. Il faudra désormais demander conseil à son pharmacien avant de l'acheter, précise le docteur Jean-Michel Race. "Devant un patient connu pour avoir déjà fait des allergies, il pourra plutôt lui suggérer de prendre une pastille, un peu de miel C'est nos grands-mères qui nous le disaient. C'est bon, et ça marche !"

Troubles cardiaques et réactions allergiques 

Dans cette liste noire, on trouve également le Ginkgo Biloba, utilisé pour les troubles cognitifs des personnes âgées. Un médicament qui pourrait aussi provoquer des problèmes digestifs, des convulsions ou des hémorragies. Attention également aux sirops contre la toux comme Clarix ou Vicks qui exposeraient à des troubles cardiaques et à de graves réactions allergiques. La revue "Prescrire" recommande enfin d'oublier le Smecta : l'argile présent dans ce médicament serait contaminé par du plomb. 

Europe 1
Par Romane Hocquet, édité par Laetitia Drevet