Quid de la vaccination pendant le week-end de l'Ascension ?

  • A
  • A
Vaccinodrome vaccin coronavirus 1:48
La campagne de vaccination se poursuit malgré le jeudi férié. © Valery HACHE / AFP
Partagez sur :
Malgré le pont de l'Ascension, l'exécutif souhaite garder le rythme de la campagne de vaccination. L'objectif : passer le cap des 20 millions de personnes ayant reçu au moins une dose le 17 mai, soit lundi. Pour ce faire, près de 500.000 nouveaux vaccinateurs ont été mis à contribution. Leur rémunération sera majorée. 

Vacciner même les jours fériés. Malgré ce week-end de l'Ascension, l'exécutif souhaite poursuivre la campagne de vaccination "à marche forcée" contre le Covid-19. Plus de 630.000 injections ont été réalisées mercredi, proche du record de la veille. Un rythme de croisière que le jeudi férié ne compte pas perturber. Près de 500.000 vaccinateurs supplémentaires ont été mis à contribution : kinésithérapeutes, aide-soignant, puéricultrices, ambulanciers et secouristes de niveau 2 vont désormais pouvoir vacciner. Le gouvernement espère battre un nouveau record avec 3,5 millions d'injection d'ici dimanche soir, les doses étant prêtes dans les réfrigérateurs.  

Habituellement, le nombre d'injections baisse d'environ 50% les week-ends et jours fériés, mais pour garantir la mobilisation des vaccinateurs, les équipes médicales toucheront des primes de jours fériés sur quatre jours. Leur rémunération sera aussi gonflée pour les nocturnes après 20 heures.

Des rendez-vous en hausse de 80%

Selon le site Doctolib, le nombre de rendez-vous pour une première injection a bondi de 80% mercredi par rapport à la semaine dernière. Un bon signal avant ce week-end de pont. Plus d'un million de doses de vaccin anti-Covid seront injectées pendant le pont de l'Ascension, avait affirmé mardi le patron de Doctolib, Stanislas Niox-Chateau, qui prévoit toujours que l'objectif des 20 millions de primo-vaccinés sera atteint le 17 mai, soit lundi.

Un objectif réaffirmé par le Premier ministre, Jean Castex. Selon les chiffres du 12 mai, près de 19 millions de Français avaient déjà reçu au moins une dose de vaccin, 8,4 millions ont reçu les deux. 

Dans le détail, Stanislas Niox-Chateau dénombrait "déjà 200.000 rendez-vous jeudi, 350.000 vendredi, 200.000 samedi et 100.000 dimanche" sur la plateforme Doctolib. Sur France Inter, il précisait néanmoins que presque deux tiers des 2.200 centres de vaccination français seront fermés ce jeudi.

Pour garder la cadence après les ponts de mai, le vaccin à ARN messager Moderna sera disponible en pharmacie et chez les généralistes pour les moins de 55 ans, dans la semaine du 24 mai, soit juste après le lundi de Pentecôte. Les médecins du travail devraient aussi pouvoir injecter ce vaccin très bientôt.

Europe 1
Par Anne Le Gall, édité par Mathilde Durand