Nos 3 conseils pour lutter contre le mal des transports

  • A
  • A
Partagez sur :
Si, sur la route des vacances, vous souffrez de nausées et de vomissements, suivez les conseils du Dr Jimmy Mohamed.

En voiture, en bateau, en avion… Vous vous apprêtez peut-être à prendre la route pour partir en vacances ou pour rentrer chez vous et vous appréhendez d’être malade dans les transports ? Suivez les conseils du Dr Jimmy Mohamed, médecin et chroniqueur dans l’émission santé d’Europe 1, Sans Rendez-vous, pour lutter contre le mal des transports.

Attention à ce que vous mangez

Attention à ce que vous allez manger avant de partir. Ne partez pas l’estomac trop plein, mais pas complètement vide non plus. Évitez de faire un repas trop copieux ou trop gras juste avant de prendre la route.

À l’inverse, ne prenez pas la route sans avoir mangé. Le mieux est de prendre un repas léger, à base de soupe ou de purée.

Choisissez bien votre place en voiture

La place à laquelle vous êtes assis peut avoir une influence sur l’apparition des symptômes. Pour les adultes, choisissez plutôt la place à côté du conducteur. Quant aux enfants, asseyez-les de préférence à l’arrière, à la place du milieu.

Pour limiter les nausées, regardez loin devant vous. Et surtout, évitez de lire ou de regarder une tablette.

Un sirop ou des patchs peuvent aider

Certains médicaments à base de gingembre ont prouvé leur efficacité pour lutter contre le mal des transports. Vous pouvez ainsi trouver des sirops en pharmacie, conçus spécialement pour les enfants et disponibles sans ordonnance.

Chez les adultes, lorsque les symptômes sont vraiment invalidants, votre médecin peut vous prescrire des patchs qui se mettent derrière l’oreille.