"Napuccino", chaussettes et pompes : trois astuces pour lutter contre la fatigue

  • A
  • A
Partagez sur :
Si, quelques semaines à peine après avoir repris le chemin du travail vous vous sentez déjà épuisé, suivez les conseils du Dr Jimmy Mohamed pour retrouver un peu d’énergie.

Les vacances d’été vous semblent déjà loin et les prochaines sont dans une éternité ? Vous avez déjà du mal à vous lever le matin et rêvez d’une bonne sieste après le déjeuner ? Le Dr Jimmy Mohamed, co-présentateur de l’émission santé Sans rendez-vous, du lundi au vendredi à 15h sur Europe 1, partage avec vous trois conseils pour mieux dormir, issus du livre Antifatigue du Pr Pierre Philip, spécialiste du sommeil.

49 heures de sommeil par semaine

Pour être moins fatigué, commencez par dormir suffisamment. Et pour savoir combien de temps il faut dormir, retenez une règle simple : 7 x 7 = 49. Nous avons besoin de 49 heures de sommeil, réparties en 7 heures par nuit, tous les jours, du lundi au dimanche. Ce qui signifie que si vous accumulez une dette de sommeil au cours de la semaine, faire une grasse matinée pendant le week-end ne suffira pas à la rattraper.

Certains d’entre nous ont besoin de moins dormir que la moyenne. Mais il est inutile de vouloir s’entrainer à être un "petit dormeur", c’est-à-dire moins de 6 heures de sommeil par nuit. Le nombre d’heures dont nous avons besoin chaque nuit pour bien nous reposer est inscrit dans notre patrimoine génétique. Vous risquez juste d’accumuler une dette de sommeil.

Des chaussettes pour mieux dormir

Ça n’est pas très sexy mais ça peut sauver vos nuits : porter des chaussettes facilite l’endormissement. Les chaussettes vont entraîner une légère vasodilatation qui va vous permettre de vous réchauffer. Si dormir avec des chaussettes vous gêne, vous pouvez mettre une bouillotte au fond de votre lit.

Un café et une sieste

En cas de coup de barre pendant la journée, essayez la technique du "napuccino" (qui vient de la contraction entre ‘nap’- sieste en anglais – et capuccino). Le principe est simple : vous faites une micro-sieste, d’une quinzaine de minutes, mais juste avant, buvez un café. La caféine met environ 15 minutes à agir. Ainsi, lorsque vous vous réveillerez de votre sieste express, la caféine vous donnera un coup de boost. Vous bénéficierez ainsi de l’effet réparateur de la sieste et du coup de fouet du café.

Des pompes contre le coup de pompe

Vous pouvez adopter la technique de certains militaires : contre le coup de pompe, faites des pompes ! Lorsque vous faites une activité physique, vous stimulez votre fréquence cardiaque et vous augmentez votre pression artérielle. Des récepteurs situés dans le cou vont alors envoyer un message fort d’éveil au cerveau, ce qui vous redonnera de l’énergie pour affronter la fin de la journée.