LA QUESTION SEXO - Fellation : j'ai peur d'être maladroite, comment faire ?

© Pixabay
  • Copié
Catherine Blanc
Dans l'émission "Sans rendez-vous" sur Europe 1, la sexologue Catherine Blanc répond à une auditrice qui s'interroge sur la qualité de ses fellations.

Y a-t-il UNE bonne manière de faire une fellation ? La question préoccupe Juliette, une auditrice d'Europe 1 préoccupée par la qualité de ses fellations et qui a peur d'être maladroite. Elle a demandé conseil à notre chroniqueuse Catherine Blanc, psychologue et psychanalyste à Paris.

La question de Juliette

J’ai rencontré mon nouveau petit copain il y a 4 mois. Nous avons eu des rapports assez classiques jusqu’à présent. J’aimerais me lancer dans la fellation mais j’ai peur d’être maladroite, auriez-vous des conseils à me donner ?

La réponse de Catherine Blanc

Il peut y avoir une sorte de défiance de la part des femmes à l’égard du pénis. Mais là, il s’agit de la peur d’être maladroite. La fellation, c’est prendre le pénis dans sa bouche, or nos bouches ont des dents ! Donc il y a cette peur de mordre, de griffer, de faire du mal. Ce qui est, d’ailleurs, une angoisse chez les hommes aussi. Chez la femme, la question qui se pose est comment être suffisamment offensive pour que la fellation soit excitante et agréable sans risquer, à son insu, une agressivité ou une envie de manger cet homme délicieux ! C’est aussi à l’orée de ces inquiétudes, chez la femme et chez l’homme, que se fait toute l’excitation de la fellation.

Peut-être aussi que le goût par exemple ou l’odeur la rebutent ?

La fellation consiste en effet à se rapprocher au plus près du sexe de son partenaire. Or les hommes n’ont pas toujours la bienveillance d’apporter du soin à leur pénis. Qui plus est, quand un homme n’est pas circoncis, le prépuce peut garder de l’urine. Le pénis est aussi l’organe de la miction donc cela demande quand même une bonne hygiène. Cela étant dit, soin ne veut pas dire perte de l’odeur du corps. Ce qui fait aussi la spécificité de nos sexes, c’est leur odeur, leur empreinte olfactive.

Peut-il aussi y a voir une peur de l’éjaculation ?

Oui en effet même si, en général, les hommes sont assez délicats et préviennent quand ils sentent qu’ils vont éjaculer. Cela dit, ça peut être une crainte car la liberté consiste à n’aller que jusque-là où l’on veut aller.

Existe-t-il une méthode pour la "fellation parfaite" ?

Il n’y a pas de méthode car toutes les sensibilités ne sont pas les mêmes. Des hommes préfèrent que l’on serre leur pénis fortement, d’autres qu’on les caresse délicatement. Cela dépend d’une personne à l’autre. Il faut observer comment les hommes s’abordent eux-mêmes pour comprendre la pression et le rythme qu’ils aiment. Et la femme n’est pas que dans ce qu’elle va faire à l’homme, il y a aussi le plaisir que la femme peut avoir à jouer avec le pénis dans sa bouche, avec sa langue, comme la manière dont on promène la nourriture dans notre bouche pour la goûter, la découvrir, selon qu’elle est molle, gluante, sèche, suave…