INFO EUROPE 1 - Coronavirus : en alerte, l'hôpital de Creil déclenche le "plan blanc"

, modifié à
  • A
  • A
Hopital creil
L'hôpital de Creil a déclenché le "plan blanc", mercredi. © AFP
Partagez sur :
L'hôpital de Creil, dans l'Oise, qui a accueilli en premier le porteur du coronavirus français décédé dans la nuit de mardi à mercredi, a déclenché le "plan blanc" : toutes les opérations non urgentes sont annulées et le personnel hospitalier est mobilisable très rapidement si on venait à découvrir de nouveaux cas.
INFO EUROPE 1

Il s'agit du premier décès d'un Français depuis l'apparition du Covid-19 : un homme est mort dans la nuit de mardi à mercredi à Paris, après avoir été infecté par le nouveau coronavirus. Il s'agit d'un enseignant d'un collège de Crépy-en-Valois dans l'Oise. Il avait d'abord été hospitalisé dans l'hôpital de Creil, avant d'être transféré à la Pitié-Salpêtrière à Paris. Et selon les informations d'Europe 1, l'hôpital de Creil a déclenché le "plan blanc". Conséquences : toutes les opérations non urgentes qui étaient prévues sont annulées et tout le personnel hospitalier est en alerte, mobilisable très rapidement si on venait à découvrir de nouveaux cas.

 

Une enquête lancée en urgence

L'homme de 60 ans n'avait jamais voyage dans une zone d'exposition à risque. "L'enquête a été lancée en urgence" sur l'endroit où ce patient a pu être infecté et sur son entourage, a expliqué mercredi le numéro deux du ministère de la Santé, Jérôme Salomon, lors d'une conférence de presse.

Pour l'heure, le bilan de la maladie Covid-19 en France est de deux morts (le Français de 60 ans et un touriste chinois de 80 ans), onze guérisons et quatre malades toujours hospitalisés, soit 17 cas au total. Outre le sexagénaire décédé, deux nouveaux cas ont été confirmés mercredi, en plus des deux déjà annoncés mardi soir. Aucun cas n'avait été repéré en France depuis le 15 février, mais entretemps, la maladie a gagné l'Italie, pays frontalier qui est aussi celui d'Europe le plus touché.