Coronavirus : Jean Castex annonce un couvre-feu à 20h à partir du 15 décembre

, modifié à
  • A
  • A
Jean Castex a annoncé que le couvre-feu débuterait à 20 heures à partir du 15 décembre.
Jean Castex a annoncé que le couvre-feu débuterait à 20 heures à partir du 15 décembre. © THOMAS SAMSON / AFP
Partagez sur :
Jeudi, lors d'une conférence de presse, le Premier ministre Jean Castex a confirmé qu'un couvre-feu entrerait bien en vigueur à partir du 15 décembre. Mais, a-t-il précisé, il débutera à 20 heures au lieu de 21 heures comme prévu jusqu'à présent. 

Le couvre-feu entrera en vigueur à partir du 15 décembre, mais débutera à 20 heures, et non à 21 heures comme prévu jusqu'à présent en raison de l'évolution de l'épidémie de coronavirus, a annoncé jeudi le Premier ministre Jean Castex. Ce couvre-feu "sera strictement contrôlé avec des possibilités de dérogation limitées", a-t-il précisé au cours d'une conférence de presse.

Ce couvre-feu s'appliquera aussi lors du réveillon du 31 décembre, contrairement à ce qu'avait envisagé initialement le gouvernement, a ajouté Jean Castex. Ce réveillon "concentre tous les ingrédients d’un rebond épidémique", et "si la circulation avait continué à se réduire fortement, nous aurions pu assumer ce risque, mais ce n'est pas le cas" et nous devons "respecter la règle du couvre-feu, rester chez soi, donc, le 31 décembre", a déclaré le chef du gouvernement.

Pas de couvre-feu pour Noël

Jean Castex a indiqué en revanche indiqué que les déplacements pour la soirée du 24 décembre seraient autorisés, sans couvre-feu ce soir-là, et recommandé à nouveau de réunir pour Noël "pas plus de six adultes à la fois". 

"Nous autoriserons donc les déplacements pour la soirée du 24 décembre. Mais en vous rappelant la règle que je vous ai indiqué la semaine dernière : pas plus de six adultes à la fois", a déclaré le Premier ministre. Il a aussi recommandé de "limiter (les) interactions au cours des 5 jours précédents" une rencontre avec une personne âgée ou vulnérable au coronavirus.

Par ailleurs, le couvre-feu ne concernera pas les territoires ultramarins, a précisé le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. Un seul territoire ultramarin, la Martinique, avait été placé en confinement début novembre, mais est désormais sous couvre-feu depuis mardi et pour seulement une semaine.