Comment bien prendre soin de sa peau ?

, modifié à
  • A
  • A
Peau (1280x640) Pixabay 3:22
© Pixabay
Partagez sur :
Invitée mardi d'Europe 1, la docteure en pharmacie Isabelle Margnat a livré plusieurs conseils pour prendre soin de sa peau, un organe complexe qu'il convient de soigner à mesure que l'on vieillit.
EUROPE 1 VOUS ACCOMPAGNE

C'est l'organe le plus visible du corps humain, qui représente 16% de son poids total et qui fait l'objet de toutes les attentions chez beaucoup de personnes. Mais connaît-on vraiment la peau, composée de plusieurs couches de tissus ? Pour en discuter et livrer quelques précieux conseils sur la manière de la protéger, la docteure en pharmacie Isabelle Margnat était l'invitée de Sans Rendez-vous avec Mélanie Gomez, mardi, de 15 heures à 16 heures.

L'importance du derme

Avant de s'attarder sur la façon de prendre soin de sa peau, il faut d'abord comprendre son fonctionnement. "Il y a trois couches : l'hypoderme, le derme et l'épiderme", explique l'auteure d'À Fleur de peau (éditions Flammarion). L'hypoderme, la première couche, est composée de cellules adipeuses et constitue une réserve énergétique. Quand on s'alimente, les cellules adipeuses vont stocker. C'est la lipogenèse. Quand on a besoin d'énergie, les cellules adipeuses vont libérer de l'énergie. C'est la lipolyse."

La deuxième couche, le derme, "est constitué de cellules sudoripares, qui créent le sébum". "À l'intérieur", poursuit la spécialiste, "il y a des cellules qui créent le collagène et l'élastine, pour la résistance et la souplesse des tissus. C'est la couche la plus importante, avec l'acide hyaluronique, une molécule qui retient l'eau et qui permet à la peau d'être rebondie." Enfin, couche la plus visible, l'épiderme est constitué de kératinocyte, pour un renouvellement quotidien des cellules.

Avant de penser aux crèmes et autres sérums, il faut d'abord s'attarder… sur la nourriture. "Il faut très bien s'alimenter et prendre des vitamines A, C, et E, pour permettre la régénération cellulaire et avoir un antioxydant", insiste Isabelle Margnat.

"La vitamine C est l'un des meilleurs antioxydants, pour recréer le collagène. Le sucre provoque des inflammations, il pollue l'intestin et créer un stress oxydatif qui va se ressentir sur la peau, notamment via de l'acné et des rougeurs. Les oméga 3 sont des lipides qui vont protéger les membranes, avec une élasticité de la peau."

Les carottes donnent-elles bon teint ?

"Ce n'est pas un mythe", affirme Isabelle Margnat : conformément au célèbre dicton, manger des carottes permet de soigner l'apparence de sa peau. "Ça contient du béta-carotène, qui va donner une couleur orangée à la peau. Elle apporte aussi de la vitamine C."

Voilà pour l'alimentation, nécessaire, mais pas forcément suffisante pour un bon entretien de sa peau. Savoir quel est le type de peau que l'on possède est tout aussi important pour en prendre soin. "Il y a trois types de peau : la peau sèche, la peau mixte et la peau grasse. Les peaux sensibles sont souvent des peaux sèches", indique Isabelle Margnat, selon qui "il faut hydrater sa peau et mettre des crèmes en prévention", notamment pour faire le plein d'acide hyaluronique, de collagène et d'élastine.

Gommages et masques à l'argile

Pour les peaux mixtes, "il faut se nettoyer le visage et faire des gommages, deux fois par semaine, pour enlever les toxines, et mettre des sérums. Il ne faut pas non plus mettre des crèmes trop riches." Dans tous les cas, "il faut trouver la crème adaptée, en demandant conseil. 

Enfin, pour les peaux grasses ou avec des imperfections, "il faut faire des masques à l'argile, avec des petits peelings, à faire le soir, pour tuer les cellules mortes", mais aussi "éviter de mettre trop de teint". "Plus on met de crèmes, plus on encrasse les boutons, qu'il faut traiter", conclut Isabelle Margnat.

Europe 1
Par Thibaud Le Meneec

Les + lus