Vers un report des régionales au mois de juin ? Jean-Louis Debré remet son rapport

  • A
  • A
Jean-Louis Debré 1:13
Jean-Louis Debré devrait préconiser un report des élections régionales en juin prochain. © MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :
Missionné pour étudier un report des élections régionales, Jean-Louis Debré, ancien ministre et président du Conseil Constitutionnel, rend son rapport au Premier ministre Jean Castex ce vendredi. Il devrait préconiser un report du scrutin en juin, après une large consultation de l'opposition. 

On ne votera vraisemblablement pas au mois de mars pour les élections régionales. L'ancien ministre, ex-président de l'Assemblée nationale et du Conseil Constitutionnel, Jean-Louis Debré rend son rapport ce vendredi au Premier ministre, Jean Castex. Missionné pour étudier un éventuel report des élections régionales, prévues au printemps, en raison de la situation de l'épidémie de Covid-19, l'homme politique devrait annoncer la tenue des élections au mois de juin. Sa mission était d'aboutir à un consensus politique et pour cela, il a largement consulté.

Des larges consultations

Jean-Louis Debré a appelé l'Insoumis Adrien Quatennens, s'est entretenu ces derniers jours en visioconférence avec Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national, a échangé avec Renaud Muselier, président des Régions de France et de la région Sud (LR). Résultat : des Républicains à la France Insoumise, en passant par le Rassemblement national, tout le monde est, à peu près, près tombé d'accord pour un scrutin en juin.

"Cela nous enlève une belle épine du pied", constate un conseiller de l'exécutif. "Cela ne change rien, ce n'est pas trois mois de plus qui vont nous donner des candidatures magiques", ajoute un autre. Le président de la République Emmanuel Macron et son Premier ministre Jean Castex ont fait mine de regarder tout cela de loin. L'objectif était de ne pas rejouer le fiasco des élections municipales, en mars dernier, en forçant les oppositions à prendre leurs responsabilités, même si personne ne peut prédire la situation sanitaire d'ici juin 2021. 

Europe 1
Par Hadrien Bect, édité par Mathilde Durand