Un remaniement "avant mercredi", selon Belloubet

  • A
  • A
© ALAIN JOCARD / AFP
Partagez sur :
Nicole Belloubet a assuré ne pas connaître "le lieu" ni "l'heure" du remaniement, mais "évidemment ce sera pour avant mercredi".

Le remaniement gouvernemental aura lieu "avant mercredi" a assuré dimanche la ministre de la Justice Nicole Belloubet, qui a dit son souhait de "rester" pendant les cinq ans du quinquennat à son poste. Interrogée par LCI à propos du calendrier du futur remaniement provoqué par la démission du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, Nicole Belloubet a assuré ne pas en connaître "le lieu" ni "l'heure" mais "évidemment ce sera pour avant mercredi".

"Si un remaniement a lieu maintenant, il faut qu'il ait un sens", a-t-elle ajouté. "On peut imaginer" qu'il n'y en aura "pas un autre avant les européennes et un autre après les européennes" de mai 2019 donc à la question de savoir s'il faut s'attendre à un large remaniement, "c'est peut-être cette hypothèse là qui sera retenue", a-t-elle estimé.

Belloubet souhaite rester "pour cinq ans". Dans le futur gouvernement "l'équilibre hommes-femmes est incontournable, il doit être pérennisé", a-t-elle affirmé. Mais il faut aussi "des gens de droite, de gauche, du centre, des gens de la société civile et des gens qui sont davantage marqués par le politique" pour poursuivre l'objectif d'émancipation affiché par le président Macron, a-t-elle souligné.

Interrogée sur sa volonté de rester à son poste, la garde des Sceaux a assuré qu'elle s'était "engagée aux côtés du président de la République et du Premier ministre pour cinq ans". "Je souhaite rester ce temps-là, si eux le souhaitent bien entendu", a-t-elle ajouté, précisant ne pas avoir "eu de contacts particuliers" avec le chef du gouvernement depuis "vendredi matin".