Xavier Bertrand était l'invité ce dimanche du "Grand rendez-vous" Europe 1/Cnews/Les Echos. 5:40
  • Copié
Europe 1 , modifié à
Invité ce dimanche du "Grand rendez-vous" d'Europe 1/Cnews/Les Echos, Xavier Bertrand, candidat à l'investiture des Républicains, est revenu sur la situation à Calais, où des centaines de migrants tentent chaque jour de traverser la Manche pour rejoindre le Royaume-Uni. Pour le président de la région Hauts-de-France, "Boris Johnson doit récupérer sa frontière".

Chaque jour, ils sont des dizaines de migrants à tenter de traverser la Manche dans des embarcations de fortune, au péril de leur vie, dans l'espoir de rejoindre l'Angleterre. Ce mercredi après-midi, le naufrage d'une de ces dernières à entraîné la mort de 27 personnes, dont des enfants. Face à la gravité de la situation, Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France et candidat à l'investiture des Républicains, souhaite se montrer ferme à l'égard du gouvernement britannique. 

"Cela fait des mois et des mois que les élus locaux et moi-même, nous alertons les deux gouvernements (français et britannique) pour éviter que la Manche ne devienne un cimetière marin à ciel ouvert", s'alarme-t-il au micro d'Europe 1/Cnews/Les Echos. Et d'ajouter : "Il y a une hypocrisie britannique. Ces migrants ne veulent pas rester en France. Pourquoi ? Parce qu'en Grande-Bretagne, ils sont employés dans les entreprises, dans les commerces, avec des salaires de misères. Donc il y a un problème avec les Anglais".

Rendre la frontière

Alors que les ministres en charge de l'immigration belge, allemand, néerlandais et français, se réunissent à Calais ce dimanche sur le sujet - les Anglais ayant été désinvités au dernier moment - Xavier Bertrand prône le déplacement de la frontière pour répondre à la crise : "Cela fait longtemps que je propose cette solution. Je veux dénoncer les accords du Touquet. On rend ainsi la frontière britannique, actuellement sur le sol français, aux Anglais. Et si Emmanuel Macron n'a pas le courage de le faire dans les cinq mois qui lui restent, je le ferai dès ma prise de fonction", assure-t-il. 

Objectif pour le candidat à la présidentielle, rendre plus sûre la traversée de la Manche. "Les migrants traverseront via le ferry. Ça leur coûtera 15 euros pour traverser alors qu'actuellement, ils se font racketter par les passeurs. (...) Boris Johnson doit récupérer sa frontière et il organisera l'accueil à Douvres."

Pour Xavier Bertrand, "le véritable rôle du politique, c'est de trouver des solutions et d'éviter ces drames. Donc oui, je préfère que les migrants prennent le ferry. Ainsi, monsieur Johnson fera enfin ce qu'on attend de lui depuis des années. Il changera enfin ses règles sur l'immigration illégale car actuellement, les Britanniques demandent à la France de réguler leur immigration", affirme-t-il sur le plateau du Grand rendez-vous.