Macron : le service national universel, promesse de campagne, "sera mené à son terme"

, modifié à
  • A
  • A
macron armées 1280
Vendredi, le président présentait ses vœux aux armées, à Toulon, en compagnie de la ministre des Armées, Florence Parly. © ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Partagez sur :
Le président français a précisé vendredi que ce service bénéficiera d'un "financement ad hoc". 

Le service national universel, promesse de campagne d'Emmanuel Macron, "sera mené à son terme", a assuré vendredi le président lors de ses vœux aux armées, à Toulon, répondant aux doutes qui ont émergé en début d'année, notamment en raison du coût attendu du projet.

"Un financement ad hoc". "Je veux rassurer chacun, il sera mené à son terme, il entrera à bon port, il sera conduit par l'ensemble des ministères concernés, et pas simplement par le ministère des Armées, il aura un financement ad hoc, qui ne viendra en rien impacter la loi de programmation militaire" 2019-2025 qui doit être prochainement présentée, a-t-il déclaré, sans donner plus de détails sur la forme que prendra ce futur service.