Le Forum pour la Paix s'ouvre à Paris... sans les Américains

, modifié à
  • A
  • A
1:18
© Ludovic MARIN / AFP
Partagez sur :
Emmanuel Macron est attendu au tournant après ses propos controversés sur l’Otan en état de “mort cérébrale”.

Inventer une autre diplomatie, c'est ce à quoi vont s'employer les participants au Forum de Paris pour la paix, deuxième édition. Un forum qui sera ouvert ce mardi matin par Emmanuel Macron devant une trentaine de chefs d'Etats, alors que le multilatéralisme cher au président est de plus en plus fragile. 

Une "nouvelle diplomatie". Avec ce forum, Emmanuel Macron espère faire vivre le multilatéralisme, sauf que ce matin, peu de dirigeants de grandes puissances feront le déplacement pour l'écouter. Les Etats-Unis de Donald Trump n'envoient aucun représentant officiel, et Angela Merkel comme Vladimir Poutine seront représentés par des ministres. Alors Emmanuel Macron, qui alerte régulièrement contre le "repli", "la loi du plus fort" va mettre en valeur une "nouvelle diplomatie". Pour cela, le chef de l'Etat fait confiance aux entreprises, aux ONG, aux projets individuels.

Ce matin, il fera par exemple la promotion d'une initiative dédiée à l'égalité hommes femmes en entreprise, lancée au G7 de Biarritz fin août, rejointe depuis par plusieurs multinationales. Une diplomatie moins politique, manière de contourner des Etats qui, selon l'Elysée, "n'ont pas la capacité d'affronter seuls les défis de demain".

Europe 1
Par Hadrien Bect, édité par Benjamin Bonneau