Visé par un doigt d'honneur, Eric Zemmour a répondu par le même geste par la fenêtre de sa voiture. 1:21
  • Copié
Europe 1 avec Victor Chabert et AFP , modifié à
Au terme d'un déplacement chahuté à Marseille, Eric Zemmour a été visé par un doigt d'honneur de la part d'une passante, et a répondu par le même geste. Vendredi, il avait brièvement déambulé dans les rues du quartier du Panier, sous les cris de manifestants. 

C'est une image qui ne manquera pas de faire parler, alors qu'Éric Zemmour cherche à relancer sa campagne. Samedi, une passante a fait un doigt d'honneur au polémiste, qui terminait un déplacement chahuté à Marseille et a répondu par le même geste par la fenêtre de sa voiture, a constaté un photographe de l'AFP.

Une femme s'est approchée de la voiture du polémiste, qui a accepté de baisser sa vitre. Elle lui a fait un doigt d'honneur, avant qu’Éric Zemmour n'en fasse un à son tour en affirmant "et bien profond", pendant que sa conseillère Sarah Knafo riait, a rapporté le photographe. La scène a eu lieu à la sortie d'un restaurant à Marseille près de la mairie, après une visite à la cathédrale La Major.

Cellule de crise dans le TGV

A ce moment là, Eric Zemmour ne sait pas qu’il y a des photographes. Il l'apprendra quelques minutes plus tard dans le TGV, où se trouvait Europe 1. Le wagon bar s'est alors transformé en cellule de crise avec les journalistes, et ses équipes tentent de déminer. Du côté des proches du polémiste, on explique que ce n’est pas une erreur, mais un geste instinctif, ou justifient cette réaction par les difficultés rencontrées ce week-end. 

Une déambulation ratée

Le polémiste, qui pourrait annoncer dans quelques jours sa candidature à la présidentielle, a effectué un déplacement chahuté dans la cité phocéenne. Il a déambulé vendredi moins de quinze minutes, sans rencontrer personne, dans le quartier du Panier, sous les cris de manifestants qui scandaient "Zemmour casse-toi, Marseille antiraciste". "Ce n'est pas des Marseillais, c'est des militants", a répondu Eric Zemmour.

Vendredi matin, à bord du TGV en direction de Marseille, Éric Zemmour était descendu du train à Aix-en-Provence au lieu de la cité phocéenne, où l'attendaient des manifestants opposés à sa venue.